1945-2015 : cérémonie du 8 mai – Hommage à Robert Tournelle, ancien Maire

By 30 avril 2015 Actualités

M. Philippe RALLU

Maire de Sougé le Ganelon

Président de la CC des Alpes Mancelles

Le Conseil Municipal,

Mme Nicole DORNEAU

Présidente

Association Mémoire et Patrimoine

Les Membres de l’Association,

en présence de M. Paul Robert Tournelle et de sa famille

fils de M. Robert Tournelle

vous convient à l’hommage qui sera rendu à

M. Robert TOURNELLE

Maire de Sougé-le-Ganelon de 1935 à 1945

Membre du Réseau Action du Bureau des Opérations Aériennes – B.O.A. * –

Résistant mort en déportation au camp de concentration de Neuengamme (Allemagne)

Par délibération en date du 29 janvier 2015, le Conseil municipal a décidé de dénommer la salle du Conseil «Salle Robert Tournelle» et d’apposer une plaque en Mairie, avec buste (donné par la famille).

« La commune de Sougé le Ganelon n’oublie pas … »

Programme :

Jeudi  7 mai 2015 – 20h30 – Salle Polyvalente « Gilbert Chauveau » à Sougé-le -Ganelon.

Conférence sur la Résistance locale animée par M. Jacques Chesnier, historien, Membre de « Mémoire et Espoir de la Résistance », en présence de Mme Andrée Dupont Thiersault, Résistante et déportée à Ravensbrück (Allemagne).

Vendredi 8 mai 2015 – Commémoration du 70ème anniversaire de la fin de la Seconde guerre mondiale et hommage à M. Robert Tournelle

10 h : messe en l’église Saint Martin de Sougé, par M. l’Abbé Chevalier, curé de Sougé

puis

Rassemblement place de l’église pour se rendre au cimetière (présence de 2 véhicules militaires),

Cérémonie au Monument aux morts (cimetière – dépôts de gerbe) en présence des Anciens combattants, de la Musique Municipale et des Sapeurs Pompiers

Hommage particulier à la concession familiale pavoisée,

Inauguration, en Mairie, de la plaque avec buste et de la salle des Délibérations du Conseil municipal « salle du Conseil municipal Robert Tournelle »,

Découverte de l’exposition « Sougé le Ganelon et la deuxième guerre mondiale »  réalisée par l’Association « Mémoire et Patrimoine de Sougé».

A l’issue, un vin d’honneur sera offert par la Municipalité

(salle polyvalente Gilbert Chauveau ou Jardin de la Mairie)

Le B.O.A.*

Le Bureau des Opérations Aériennes est créé par Jean Moulin en avril 1943. Dans la cadre de la Libération, il est chargé d’acheminer vers les groupes paramilitaires de la Résistance (regroupés dans les futurs FFI) les armes, les consignes, les spécialistes nécessaires à la réalisation des différents plans militaires à réaliser sur le territoire Français. La Normandie  et sa périphérie deviennent donc des zones prioritaires. C’est dans ce cadre que sont créés en juin 1943 les terrains de réception d’Assé-le-Boisne, Mont-Saint-Jean. Sous les ordres d’un Délégué Militaire Régional (DMR), un chef régional ou Officier Régional  d’Opérations (ORO) doit organiser des parachutages, des terrains, effectuer les répartitions (Edouard Paysant puis Jean-François Clouet des Pesruches). Ce chef régional nomme des chefs départementaux (Camille Delétang, Auguste Briand pour la Sarthe) qui recrutent des équipes (qui forment les réseaux Action). L’ensemble est nommé ou validé par Londres.

Les réseaux Action du BOA en France jouent donc un rôle fondamental pour d’une part, légitimer l’action du Général de Gaulle vis-à-vis des Alliés et d’autre part, permettre à des Français de participer efficacement à la libération du territoire par des sabotages, le ralentissement des unités allemandes vers le front en menaçant leurs logistiques.

(source : M. Jacques Chesnier – mars 2015).

Leave a Reply