Monthly Archives

novembre 2011

Visite préfectorale à Sougé

By | Actualités | No Comments

hutchinson_wlambert-21

(photo William Lambert)

de g à d : M. le drh ; M. Pascal Belin, directeur ; M. Jean Louis Clément, président de la Communauté de communes des Alpes Mancelles ; M. Pascal Lelarge, préfet ; M. Eric Cluzeau, sous préfet ; M. Philippe Rallu, Maire de Sougé le Ganelon et vice-Président de la Communauté de communes ; M. Nicolas Potier, directeur du Pays de la Haute Sarthe, conseiller municipal.

Dans le cadre de la découverte des territoires sarthois et de la mise en relation avec les élus, M. Pascal Lelarge, préfet, accompagné de M. Eric Cluzeau, sous-préfet de l’arrondissement de Mamers, est venu à Sougé le lundi 21 novembre et a été reçu à l’entreprise Hutchinson pour une visite du site, conduite par Pascal Belin, directeur. Une présentation du groupe a été faite et une visite des ateliers suivait.

A la suite, la délégation allait au domaine du Gasseau pour une visite du site.

94ème congrès des Maires de France

By | Actualités | No Comments

img_0417

 

Tenu au parc des Expositions de la Porte de Versailles (Paris 15ème), le Congrès des Maires revêtait cette année un caractère particulier puisque le Président de cette association des 36.000 maires de France, était soumis à ré election. Le Président sortant, M. Jacques Pélissard, député-maire de Lons le Saulnier (Jura) a été réelu avec plus de 61 % des suffrages, pour un dernier mandat de 3 ans.

Dans le cadre des réformes effectuées (taxe professionnelle …) ou en cours de discussion (réforme intercommunale …), de nombres questions se sont faites jour sur les inquiétudes des Maires face aux investissements à venir et à leur financement dans une période où crise économique rime avec compression des dépenses publiques.

Tour à tour, le Premier ministre, le Maire de Paris et bien d’autres …, ont exprimé leur point de vue au cours de réunions très intéressantes.

Paralllèment, se tient le Salon des Maires « salon de professionnels » où les équipementiers et fournisseurs divers des communes sont présents. Ainsi, l’entreprise Cochet avait elle son stand où était exposée la balayeuse « City Clean » achetée dernièrement par la commune de Sougé le Ganelon.

img_0433

Réception des Maires de la Sarthe, Hôtel de Matignon, mercredi 23.11.2011 – 13 h 00

Prochain conseil municipal le 30.11.11

By | Actualités | No Comments

Le conseil municipal se réunira le mercredi 30 novembre à 20h30 à la mairie.
Ordre du jour :

Soumis à délibération
•Vote du budget annexe Lotissement
•Décisions modificatives budgétaires
•Convention du CAUE pour l’aménagement du futur lotissement
Sous réserve de communication des métrages par le géomètre :
•Modification de la délibération relative à l’achat de terrain à M. Guittet (suite à division de la parcelle ZB n°34)
•Acquisition d’une partie de la parcelle ZE n° 1 appartenant à M. Gaucher
•Acquisition d’une partie de la parcelle ZE n° 2 appartenant à M. Herson
•Acquisition d’une partie de la parcelle B n°15 appartenant à M. Bruneau

Non soumis à délibération
•Terrain Société de tir
•Rapport conseil d’école du 10.11.11
•Réunion publique SPANC du 17.11.11
•Rapports des Adjoints
•Informations diverses
•Questions diverses

Fête de la Sainte Cécile en images et sous le soleil

By | Actualités | No Comments

Dimanche 20 novembre 2011, une nombreuse assistance avait pris rendez vous pour l’audabe d’après messe, sur la place de l’église, afin d’écouter nos musiciens, plein de souffle en cette fin de matinée ensoleillée.

music-p1060025

 

music-p1060028

music-p1060042

Société de Musique en présence de M. Gaucher, président.

music-p1060033

M. Fiaudrin, directeur de la Société de Musique

Informations sur le spanc (suite à la réunion du 17.11.11)

By | Actualités | No Comments

Une nombreuse assistance était présente, à l’invitation de la Communauté de communes des Alpes mancelles (CCAM), pour écouter la présentation de la société STGS qui a délégation pour assurer le contrôle et le diagnostic des installations de réseau d’assainissement non collectif existante (c’est à dire toutes les installations non raccordées à la station d’épuration route de saint Léonard).

Sur la commune de Sougé le Ganelon, le diagnostic débutera en janvier 2012 et sera facturé à l’usager 64 € par le Trésor Public (après subvention de 10 €/contrôle de la part de la CCAM).

Ce diagnostic est rendu obligatoire par la loi sur l’eau de 1992, modifiée en 2006 et vise a assurer la qualité des eaux rejetée au titre de la salubrité publique et éviter des nuisances au voisinage.

Un avis de passage sera envoyé aux résidents concernés (principaux, secondaires) avec une plaquette d’informations jointe. Le résident doit assurer l’accès aux ouvrages à contrôler pour le technicien qui se déplace, en dégageant les couvercles.

Tous documents dont le résident aurait connaissance (factures de vidange, notices fournies lors de la construction de la fosse, documentations diverses concernant son installation …) peuvent être présentés.

Un rapport de visite sera établi avec un schéma d’installation pour conclure l’intervention de contrôle. En fonction du classement de l’installation et de sa vétusté, des travaux seront à entreprendre par le résident. S’il est constaté des rejets polluants, les travaux doivent se faire dans les 12 mois. Les mises en conformité doivent, quoi qu’il en soit, être faite dans les 4 ans pour les autres cas.

Une aide de l’ANAH (Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat) peut être demandée, Elle est octroyée sous condition de ressources et peut atteindre 20 à 30 % du coût des travaux.

Service Public d’Assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) : réunion d’informations

By | Actualités | No Comments

Une réunion d’informations, à l’attention des résidents principaux et secondaires, est organisée jeudi 17 novembre 2011, à 20 h 30, à la salle polyvalente par la Communauté de communes des Alpes Mancelles (CCAM) au sujet de la mise aux normes des installations d’assainissement NON collectif.

En effet, la société STGS  a été retenue pour assurer le diagnostic des installations, à compter de janvier 2012, sur le territoire de la commune de Sougé le Ganelon, pour toutes les habitations concernées,  construites avant 2003.

 

fête de Sainte Cécile, patronne des musiciens …

By | Actualités | No Comments

Dimanche 20 novembre 2011,

la Société de Musique de Sougé le Ganelon (crée en 1886 et devenue Musique Municipale), vous convie à fêter leur Sainte patronne, Cécile.

A cet effet, une messe sera donnée en l’église saint Martin de Sougé le Ganelon à 10 H 30  suivie d’un petit concert sur la place de l’église.

La musique municipale de Sougé le Ganelon accompagne tous les manifestations patriotiques communales et participe, dans l’année, à divers évènements qui, chaque fois, font le bonheur de ceux et celles qui les écoutent,

Sainte Cécile,

selon sa Passion, a vécu à Rome au 1er ou IIè siècle. Jeune fille de la plus haute noblesse, elle est contrainte, par sa famille, d’épouser le noble romain Valerius alors qu’elle a fait voeu de virginité. Toutefois, dans la chambre nuptiale, elle convertit le jeune homme au christianisme après l’apparition d’un ange, et elle le convainc à recevoir le baptême avec son frère Tiburce. Puis Cécile, qui a refusé de sacrifier aux dieux païens, est condamnée à mourir étouffée dans une chaudière. Mais un miracle se produit : elle est rafraîchie par une nuée venue du ciel. Elle est alors promise à la décapitation ; le bourreau, malgré trois coups violents, ne parvient pas à détacher la tête de son corps ; elle agonise ainsi mutilée pendant trois Jours.

L’iconographie représente principalement le mariage de Cécile et la conversion de Valerius (avec l’apparition de l’ange) et le martyre de la sainte dans la chaudière. A partir de la fin du XV siècle, quand elle est figurée seule, Cécile reçoit de plus en plus souvent pour attribut un instrument de musique : orgue portatif (Raphaël, 1516), harpe, luth et même violon. Cette Cécile musicienne trouve son origine dans un contresens fait à la fin du Moyen Age sur une phrase du récit de sa Passion : on a cru qu’elle se rendait au supplice en jouant de l’orgue, alors qu’au contraire elle cherchait à ne pas entendre la musique qui accompagnait son martyre. Quoi qu’il en fût, elle est à l’époque moderne la patronne de la musique sacrée, des musiciens, des chanteurs et des fabricants d’instruments.

Cérémonie du 11 novembre 1918

By | Actualités | No Comments

p1050976

Rassemblement des Anciens combattants, des pompiers, des Membres de la Société de Musique et des élus (11.11.2011)

img_0396

Monument aux Morts (cimetière de Sougé le Ganelon)

  

Après la messe dite en l’église de Gesnes le Gandelin par M. l’abbé Chevalier, curé de la paroisse et de Sougé, le rassemblement, regroupant Anciens combattants, sapeur pompiers, Conseil municipal, se faisait place de l’église. Le cortège se dirigeait ensuite au cimetière pour le traditionnel dépôt des gerbes devant le Monument aux Morts.

Le Maire a procédé à la lecture du message du Président de la République transmis

par M. le Préfet

Message de Monsieur le Président de la République

Cérémonie d’hommage aux soldats Morts pour la France

vendredi 11 novembre 2011

« Il y a quatre-vingt-dix ans, au petit matin du 28 janvier 1921, dans un silence qui incarnait à lui seul le deuil de tout un peuple, le Soldat inconnu était inhumé sous l’Arc de Triomphe. La République consacrait le monument élevé aux victoires de la Révolution et de l’Empire à la dépouille d’un simple soldat tombé au cours du conflit le plus meurtrier de toute notre Histoire.

À travers lui, la France rendait donc hommage à tous ceux qui, comme lui, avaient sacrifié leur vie sur tous les champs de bataille de la Grande Guerre.

Chaque jour, depuis, le ravivage de la Flamme du Souvenir est là pour perpétuer cet hommage et rappeler l’immensité, aujourd’hui presque inconcevable, du sacrifice.

Au fil du temps, les morts de la seconde guerre mondiale, d’Indochine et d’Afrique du Nord furent à leur tour honorés sous l’Arc de Triomphe, mais le 11 novembre est resté une journée consacrée au seul souvenir des soldats tombés au cours de la guerre de 14-18.

La disparition du dernier combattant du premier conflit mondial, le 12 mars 2008, et la perspective des manifestations qui commémoreront, dans deux ans, le centenaire de la Grande Guerre, impliquaient de faire évoluer la portée symbolique de la journée nationale du 11 novembre.

La pérennité du culte qui est rendu quotidiennement sur la place de l’Étoile au souvenir du Soldat inconnu, incarnation même du sacrifice du combattant, permet d’établir une filiation directe entre les différentes générations du feu. C’est le même sang, celui d’un même peuple, qui a été, à chaque fois, versé pour la France et ses valeurs. Que nos soldats soient nés sur le sol de notre pays ou aux confins de nos anciennes colonies, ils sont les enfants d’une même France, les soldats d’une même République à laquelle ils ont fait le don ultime, ce don sur lequel personne ne peut jamais revenir, celui de leur vie.

Ces vies ont été données pour que la France demeure et pour que la République perdure. Quel que soit le lieu, quel que soit le moment de notre Histoire, ce don est sacré et il mérite le même hommage, la même reconnaissance, la même ferveur. La mort au service de la France ne fait pas de différence. Le champ d’honneur est de toutes les guerres et de tous les conflits qui ont impliqué notre pays.

C’est pour cette raison que désormais, chaque 11 novembre, tous ceux qui ont donné leur vie pour la France, que ce soit pour la défense de la Patrie ou lors des opérations extérieures auxquelles notre pays participe, seront également associés à cet hommage solennel de la Nation.

Aujourd’hui, en ce début de XXIe siècle, nos troupes sont engagées en Afrique, au Proche-Orient, en Afghanistan et des soldats continuent à tomber sous le drapeau français pour que notre drapeau, lui, jamais ne tombe.

Il est juste et légitime que ces soldats rejoignent désormais dans la commémoration ceux qui les ont précédés dans le sacrifice au cours du XXe siècle, au service de notre destin et de nos valeurs, pour que vive la République et que vive la France. »

 

img_03981

 dépôts de gerbes 2011

 

« coq au vin » du comité des fêtes et remise des Prix (23è concours de rillettes)

By | Actualités | No Comments

23ème concours de rillettes de Sougé le Ganelon

organisé par le Comité des fêtes

samedi 12 novembre 2011

remise des Prix lors de la soirée « coq au vin« 

dsc09099

(photo Alain Coutelle)

Bravo au Comité des fêtes, présidé par Eric Bellanger, pour l’excellente organisation de la soirée « coq au vin » avec animation dansante. Plusieurs coupes ou trophés ont été remis à cette occasion récompensant les artisans de la catégorie.

Pour la catégorie “charcutiers”,

  • 1er : Grand Prix d’Excellence : Rabbé Jacques – Laval – Mayenne
  • 2ème : Prix d’Excellence : Collet Eric – Evron – Mayenne
  • 3ème : 1er Prix d’Honneur : Sarl Louvel – Fresnay sur Sarthe – Sarthe
  • 4ème : 2ème Prix d’Honneur :  Schowb Bernard – le Mans – Sarthe
  • 5ème : 3ème Prix d’Honneur : Eurl Corme Cousin – Gorron – Mayenne
  • 6ème : 4ème Prix d’Honneur : Oger Philippe – Sablé – Sarthe
  • 7ème : Prix spécial du jury : Moussion – Javron – Mayenne

 

  • Pour la catégorie “bouchers”, les résultats sont les suivants :
  • 1er : Grand Prix d’Excellence :  Papillon Patrice – Loué – Sarthe
  • 2ème : Prix d’Excellence : Pavard – Saint Denis d’Orques
  • 3ème : 1er Prix d’Honneur :  Cadieu Dominique – Spay – Sarthe
  • 4ème : 2ème Prix d’Honneur : Chauveau – Javron – Mayenne
  • 5ème : 3ème Prix d’Honneur : Boulay Olivier – Sablé – Sarthe
  • 6ème : 4ème Prix d’Honneur : Brehault Michel – Connerré – Sarthe
  • 7ème : Prix spécial du jury : Durand Thierry – Fresnay sur Sarthe – Sarthe

 

  • Pour la catégorie “salaisonniers”, les résultats sont les suivants :
  • 1er : Grand Prix d’Excellence : Ruel – Bonnétable
  • 2ème : Prix d’Excellence : charcuterie SNG – Champagné

Compte rendu Conseil municipal du 03 novembre 2011

By | Actualités | No Comments

Compte rendu et délibérations du Conseil Municipal du 03 novembre 2011

Pour consulter le compte rendu vous devez télécharger acrobat reader (gratuit)

SÉANCE DU 03 NOVEMBRE 2011 – Convocation adressée individuellement à chaque conseiller le 21 octobre 2011. L’an deux mil onze le trois novembre à vingt heures trente, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s’est réuni à la Mairie, en séance publique, sous la présidence de M. RALLU Philippe, Maire de Sougé-le-Ganelon.
ETAIENT PRÉSENTS : MM. RALLU Philippe – GESLIN Daniel – BOBLET Daniel – MONNIER Pascal – LEBOSSÉ  Jean-Claude – Mme BEUCHER Sylvie – MM. BELLANGER Serge – MOUETAUX Patrick – Mmes LEGO Christèle –  DESSARTHE Valérie –
ETAIENT ABSENTS EXCUSES : MM. DUVAL Bernard – LE CARDINAL Loïc – POTIER Nicolas -Mmes  LE MOINE Nelly – GAUTUN Lysiane –
M. LE CARDINAL Loïc a donné pouvoir à M. MOUETAUX Patrick.
•    Désignation du secrétaire de séance : M. BOBLET Daniel est désigné secrétaire de séance.
•    Adoption du compte rendu du conseil municipal du 29 septembre 2011 : Le compte rendu est adopté à l’unanimité.
•    Adoption de l’ordre du jour :
Soumis à délibération
Vote de la Taxe d’Aménagement en remplacement de la Taxe Locale d’Equipement (TLE)
Demande de participation de la Paroisse :
1°) – aux travaux du presbytère (salle de bain)
2°) – aux dépenses annuelles de chauffage du presbytère
Participation aux frais de branchement au réseau assainissement de M.Mme Fumoleau – au lieu-dit « La Perrière du  Haut »
Convention d’accompagnement du Centre de Gestion dans la  démarche d’évaluation des risques professionnels et la constitution du Document Unique & Demande de subvention au Fonds National de Prévention de la CNRACL
Acquisition d’une parcelle contiguë à la chapelle Sainte Marguerite
Attribution d’avantages en nature (nourriture) au personnel communal détaché à la Cantine scolaire
Non soumis à délibération
Travaux complémentaires sur le programme voirie 2011 (rues de Paris & du Gué)
Contrôle sanitaire de la DDPP à la cantine scolaire
Information Référent tempête (réunion du 16.09.11)
Rapports des Adjoints
Informations diverses
Questions diverses
Ajout délibération :
Création d’un budget annexe pour le lotissement de la Plaine des Boulaies
L’ordre du jour est adopté à l’unanimité.
Présence de M. JOUAUX Valentin, stagiaire à la mairie, dans le cadre de la préparation d’un Bac Pro Service en milieu rural.

CREATION DE BUDGET ANNEXE « LOTISSEMENT DE LA PLAINE DES BOULAIES » :

DELIBERATION N°D20111103-063 (Présents : 10 – Votants : 11 – Pour : 11)
Afin de concrétiser le projet de nouveau lotissement « de la Plaine des Boulaies », le Maire indique qu’il est nécessaire d’individualiser cette opération dans un budget annexe à celui de la commune.
En effet, l’instruction M14 prévoit spécifiquement les conditions de cette individualisation, et en particulier la tenue d’une comptabilité de stocks, destinée à suivre les opérations d’acquisition du terrain, de viabilisation et de cessions des terrains concernés.
En conséquence, le Conseil municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité,  décide de créer un budget annexe de lotissement dénommé « Lotissement de la Plaine des Boulaies ».
Il précise que cette opération sera assujettie à la TVA conformément à la législation en vigueur.

VOTE DE LA TAXE D’AMENAGEMENT (T.A.) EN REMPLACEMENT DE LA TAXE LOCALE D’EQUIPEMENT (T.L.E.) :

DELIBERATION N°D20111103-064 (Présents : 10 – Votants : 11 – Pour : 11)
Monsieur le Maire indique que pour financer les équipements publics de la commune, une nouvelle taxe remplaçant la Taxe Locale d’Equipement (T.L.E.)* et la participation pour aménagement d’ensemble a été créée. Elle sera applicable à compter du 1er mars 2012.
Elle est aussi destinée à remplacer, au 1er janvier 2015, les participations telles que, notamment, la participation pour voirie et réseaux (P.V.R.), la participation pour raccordement à l’égout (P.R.E.).
La commune ayant un Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.) approuvé, la taxe d’aménagement s’applique de plein droit au taux de 1%. La commune peut toutefois fixer librement dans le cadre des articles L. 331-14 et L. 332-15 un autre taux et dans le cadre de l’article L. 331-9 un certain nombre d’exonérations.
Vu le code de l’urbanisme et notamment ses articles L. 331-1 et suivants,
Le conseil municipal, après en avoir délibéré, décide :
•    d’instituer sur l’ensemble du territoire communal, la taxe d’aménagement au taux de 3%,
•    d’exonérer totalement en application de l’article L. 331-9 du code de   l’urbanisme :
1°) Les locaux d’habitation et d’hébergement mentionnés au 1° de l’article L. 331-12 qui ne  bénéficient pas de l’exonération prévue au 2° de l’article L. 331-7 (logements aidés par l’Etat dont le financement ne relève pas des PLAI – prêts locatifs aidés d’intégration qui sont exonérés de plein droit – ou du PTZ+),
2°) Les commerces de détail d’une surface de vente inférieure à 400 mètres carrés,
•    d’exonérer partiellement en application de l’article L. 331-9 du code de l’urbanisme :
1°) Les surfaces des locaux à usage d’habitation principale qui ne bénéficient pas de l’abattement mentionné au 2° de l’article L. 331-12 et qui sont financés à l’aide du prêt ne portant pas intérêt prévu à l’article L. 31-10-1 du code de la construction et de l’habitation (logements financés avec un PTZ+) à raison de 30 % de leur surface,
2°) Les locaux à usage industriel ou artisanal, et leurs annexes pour 50 % de leur surface.

La présente délibération est valable pour une durée de 3 ans (soit jusqu’au 31 décembre 2014). Toutefois, le taux et les exonérations fixés ci-dessus pourront être modifiés tous les ans.
Elle est transmise au service de l’État chargé de l’urbanisme dans le département au plus tard le 1er jour du 2ème mois suivant son adoption.
*la T.L.E. actuelle est également au taux de 3 %.

DEMANDE DE PARTICIPATION DE LA PAROISSE :

1°) AUX TRAVAUX DU PRESBYTERE (SALLE DE BAIN)

DELIBERATION N°D20111103-065 (Présents : 10 – Votants : 11 – Pour : 11)
Le Maire fait part des dépenses relatives à l’installation d’une douche dans la salle de bain du Presbytère, dont le montant s’élève à la somme de 2 260,85 €, et propose de demander à la Paroisse une participation de 50% du montant de ces dépenses. Un accord verbal ayant été auparavant donné par le trésorier de la paroisse.
Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, décide de solliciter en conséquence une participation d’un montant de 1 130,43 € à l’Association Diocésaine de la Paroisse, et charge le Maire d’émettre le titre de recettes correspondant.

2°) AUX DEPENSES ANNUELLES DE CHAUFFAGE DU PRESBYTERE

DELIBERATION N°D20111103-066 (Présents : 10 – Votants : 11 – Pour : 11)
Le Maire rappelle que par délibération du 20 décembre 1988, le Conseil municipal, conformément à la règle de répartition établie en fonction des calories, avait fixé à 50 % le montant de la dépense de chauffage facturée à l’occupant du 1er étage du Presbytère, l’Association Diocésaine de la Paroisse reversant chaque année à la commune une participation calculée sur cette base.
Par conséquent, les dépenses de combustible du Presbytère s’élevant pour l’année 2011 à la somme de 4449,54 €, le Conseil municipal, après délibération, charge le Maire d’émettre un titre de recettes de
2 224,77 € auprès du débiteur précité.

PARTICIPATION AUX FRAIS DE BRANCHEMENT AU RESEAU ASSAINISSEMENT DE M.MME FUMOLEAU – AU LIEU DIT « LA PERRIERE DU HAUT » :

DELIBERATION N°D20111103-067 (Présents : 10 – Votants : 11 – Pour : 11)
Le Maire fait part au Conseil municipal de la demande de raccordement au réseau assainissement formulée par M.Mme Fumoleau, propriétaires d’une habitation au lieu-dit « La Perrière du Haut » en sortie d’agglomération sur la R.D.15.
Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, accepte le raccordement de cette propriété au réseau assainissement eaux usées, et fixe – conformément au règlement municipal en la matière –  le montant de la participation aux frais de branchement à la somme forfaitaire de 1 000 €. Le Maire est chargé d’émettre le titre de recettes correspondant.

CONVENTION D’ACCOMPAGNEMENT DU CENTRE DE GESTION DANS LA  DEMARCHE D’EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET LA CONSTITUTION DU DOCUMENT UNIQUE & DEMANDE DE SUBVENTION AU FONDS NATIONAL DE PREVENTION DE LA CNRACL :

DELIBERATION N°D20111103-068 (Présents : 10 – Votants : 11 – Pour : 11)
Le Maire expose au Conseil que le code du travail, applicable aux collectivités territoriales, impose à l’employeur une obligation générale de sécurité qui doit le conduire à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des salariés. Pour ce faire, il doit réaliser un outil essentiel de prévention intitulé « Evaluation des risques professionnels », qui consiste à identifier et à classer les risques auxquels sont soumis les agents, en vue de mettre en place des actions de prévention pertinentes. Cette évaluation doit être retranscrite dans un Document Unique (D.U.).
La mise en œuvre de cette démarche nécessite la nomination d’un ACMO (Agent chargé de la Mise en Oeuvre des règles d’hygiène), agent de la commune, et la désignation d’un élu référent.
Cet ACMO doit bénéficier d’une formation appropriée à la charge de la commune (formation initiale de 3 jours, puis formation continue de 2 jours l’année qui suit la nomination,  puis d’1 jour les années suivantes).
Afin d’aider les collectivités dans cette démarche, le Centre de Gestion propose des mesures d’accompagnement sur option. Le devis correspondant à l’option « information Document Unique et accompagnement technique » dont peut bénéficier la commune, s’élève à 1 528 €, cette dépense pouvant être subventionnée par le Fonds National de Prévention (F.N.P.) de la CNRACL.
Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité,
•    Accepte le devis du Centre de Gestion,
•    Autorise le Maire à signer la convention d’accompagnement du Centre de Gestion dans la démarche d’évaluation des risques professionnels et la constitution du Document Unique,
•    Demande une subvention au F.N.P. de la CNRACL.
La mission d’ACMO a été proposée à M. Vaillant Hervé, Adjoint technique, nouvel employé d’une part, et sapeur pompier d’autre part. M. Monnier Pascal, Adjoint en charge notamment de la sécurité des ERP, sera  l’élu référent. Un arrêté du Maire sera pris en début de procédure.
Calendrier prévisionnel de la procédure :
Choix de l’ACMO en décembre 2011,
Réunion d’information de l’ensemble du personnel par le Centre de Gestion en février / mars 2012 pour la mise en place de la méthodologie,
Formation de l’ACMO en juin 2012,
Engagement de la démarche « Evaluation des risques » et formalisation dans le Document Unique.

ACQUISITION D’UNE PARCELLE CONTIGUË A LA CHAPELLE SAINTE MARGUERITE :

DELIBERATION N°D20111103-069 (Présents : 10 – Votants : 11 – Pour : 11)
Le Maire fait part au Conseil municipal de l’opportunité d’agrandir le périmètre foncier de la chapelle sainte Marguerite, suite au souhait du propriétaire de vendre la parcelle contiguë plantée en verger d’une superficie approximative de 400 m².
Le prix de vente proposé par le vendeur s’élève à la somme forfaitaire de 1 000 €.
Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, donne son accord de principe pour l’acquisition de cette parcelle au prix de 1 000 € net vendeur, et autorise le Maire à effectuer les démarches nécessaires relatives à la division cadastrale, et à signer tous les documents s’y rapportant.
Tous les frais relatifs à cette acquisition (géomètre, notaire) seront supportés par la commune.
La dépense correspondante sera inscrite au budget primitif 2012.

ATTRIBUTION D’AVANTAGES EN NATURE (NOURRITURE) AU PERSONNEL COMMUNAL DETACHE A LA CANTINE SCOLAIRE :

DELIBERATION N°D20111103-070 (Présents : 10 – Votants : 11 – Pour : 11)
Le Maire indique au Conseil municipal que les repas gratuits accordés par les collectivités à leurs agents (selon une pratique courante) sont des avantages en nature au titre de la législation sociale et fiscale.
Ces avantages en nature doivent donc être soumis aux régimes social et fiscal prévus pour les avantages « nourriture ».
Le prix de référence d’un repas est fixé chaque année par l’Urssaf.
En conséquence, le Conseil municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, décide d’octroyer des avantages en nature (nourriture) au personnel prenant ses repas au restaurant scolaire à compter de la rentrée de septembre 2011, dans le cadre de l’accompagnement et la surveillance des enfants pendant le déjeuner.
L’emploi du poste d’Adjoint Administratif de 2ème classe est notamment concerné par cette décision.
Un arrêté sera pris en conséquence au bénéficie de Mme Grasset, Adjoint administratif de 2ème classe.

TRAVAUX COMPLEMENTAIRES SUR LE PROGRAMME VOIRIE 2011 (RUES DE PARIS, RUE DE L’ESCOLE CORBIN & DU GUE) :

RUE DE PARIS :

Pendant la phase des travaux rue de Paris – rue de l’Escole Corbin, le vendredi 14 octobre 2011, un engin de l’entreprise Eiffage, compte tenu de son poids et des vibrations, a affaissé une portion de voirie en partie centrale de la rue de l’Escole Corbin, mettant au jour un fontis (une grande cavité souterraine voûtée) qui a dû faire l’objet d’une reconnaissance et d’un diagnostic par un géotechnicien (coût : 915 € HT). D’après les conclusions du rapport, cet effondrement correspond au percement, sous l’effet du travail d’un engin, d’une cloche de fontis de déstabilisation sous-jacente, aujourd’hui inaccessible. Le vide développé sous la voie publique et sous les terrains privés couvre 14 m². Le géologue préconisant un comblement par graves ciment, un devis de travaux supplémentaire a été demandé à la Société Eiffage.
Coût 1 416 € HT.
Un arrêté du Maire a été immédiatement pris pour interdire le stationnement et la circulation sur cette portion de voie et des mesures de protection conservatoires ont été mises en place autour de la cavité.
Cet effondrement a fait l’objet d’une déclaration en Préfecture.
Le Conseil municipal est bien conscient des désagréments causés aux riverains par cette situation non prévue.
Des travaux supplémentaires ont par ailleurs été demandés concernant la gestion des eaux pluviales (création d’un caniveau, suppression d’un avaloir, d’un palier de portillon sur domaine public …) sur cette partie de la rue de l’Escole Corbin.
Coût : 1 074 € HT.

RUE DU GUÉ :

Des travaux supplémentaires ont du être effectués concernant la mise à niveau de tampons et de bouches à clé, et la réalisation d’un piège à eau devant la propriété de M. PAUTREL « 4 rue du Gué ».
Coût : 1 823,75 € HT.

CONTROLE SANITAIRE DE LA DDPP A LA CANTINE SCOLAIRE :

Une inspection sanitaire de la Direction Départementale de la Protection des Populations a eu lieu à la cantine scolaire le vendredi 4 octobre .Le rapport conclut à un bon entretien et à l’absence d’anomalie majeure dans le fonctionnement général de la cuisine.
Néanmoins des mesures correctives sont à mettre en place concernant quelques non-conformités recensées point par point lors d’une visite sur le site avec Mme DESALAY, cantinière.

INFORMATION REFERENT TEMPETE (REUNION DU 16.09.11) :

M. MONNIER fait part au Conseil du compte rendu de réunion organisée par ERDF à l’intention des référents tempête, en date du 16.09.2011, l’objectif étant de rappeler le partenariat entre les élus et ERDF en cas de gestion de crise, et notamment le rôle du « référent tempête ».

RAPPORT DES ADJOINTS :

Commission « environnement – cadre de vie » – M. GESLIN :

  • Abattage des arbres rue des Tilleuls : Les six arbres seront remplacés par trois parterres plantés d’arbustes quatre saisons et de vivaces.
  • Balayeuse livrée.

Commission « voirie – sécurité – assainissement » – M. BOBLET :

  • Dossier M. REMY « La Courtinière » : Dans le cadre de l’installation d’un dispositif d’assainissement autonome en propriété privé, des travaux de curage de fossés, dérasement des accotements et pose d’un aco drain, sont en cours de réalisation aux frais de la commune sur le chemin menant à la Courtinière. Coût 1113 € HT, 50 % du coût de l’aco drain étant pris en charge par le propriétaire.
  • Demande de Mme NERY « 3 rue de la Grouas » : Une buse sera posée afin d’élargir l’accotement devant la propriété de Mme NERY et l’entretien du talus sera effectué plus régulièrement. En revanche, le conseil ne prend pas pour l’instant de décision concernant la demande de bitumage de cette entrée, côté domaine public.
  • Travaux de signalétique : Un devis a été demandé à la Sté Traçage Service pour la réfection des passages piétons, bandes de rives, cédez-le-passage, zébra arrêt de bus, suite aux travaux de gravillonnage de la voie départementale, et l’achat de divers panneaux. Y sera ajouté, la fourniture et pose d’un miroir afin d’améliorer la visibilité à l’angle de la rue St Honoré    en sortie sur la RD 15, ainsi qu’une signalétique pour les toilettes publiques (depuis la place de l’église).

Commission « Communication-Culture  & accessibilité / plan communal de sauvegarde» – M. MONNIER :

Vérifications techniques SOCOTEC :

  • Alarmes incendie : Signature d’un contrat moral avec la Sté Desdoits pour entretien et contrôle annuel des alarmes incendie, éclairages évacuation et ambiance, et installations électriques de la totalité des bâtiments communaux. Rémunération des interventions au temps réel passé sur la base d’un taux horaire 2011 de 40,92 € HT.
  • Commission de sécurité salle polyvalente en date du 28.10.2011 en présence de D.Geslin et P. Monnier : bilan positif. Prévoir la mise aux normes des sorties de secours pour 2015.

Commission « Communication-Culture » :

Prochaine réunion le mercredi 16 novembre en vue d’examiner les textes des associations et de valider les photos.

Informations diverses :

Contrat Assurances Groupama :

A l’occasion de l’actualisation du contrat Villassur, une garantie supplémentaire « Auto mission » a été souscrite afin de couvrir les risques d’accidents survenant au cours de déplacements professionnels des élus et des salariés lorsqu’ils utilisent leur véhicule personnel. Il résulte néanmoins de ces modifications, une baisse globale des cotisations annuelles de l’ordre de 500 €.

Lotissement « La Plaine des Boulaies » :

-Le Maire fait part de sa rencontre avec Madame la Directrice Générale de Sarthe Habitat qui s’est déplacée sur la commune en date du 21.10.2011, dans le cadre de la demande de réalisation de logements sociaux à destination des personnes âgées, dans le futur lotissement. Il a été décidé de demander l’inscription de ces logements pour la programmation 2014.
-Des visites de lotissements (Le Grez, Arçonnay, Forges) sont organisées courant novembre afin de découvrir ce qui a été fait ailleurs en terme de développement durable. Une réunion de travail du Conseil municipal aura ensuite lieu le lundi 14.11.2011, afin de préparer le document de Consultation des entreprises pour la mission de maîtrise d’œuvre, qui sera lancée courant décembre.
Ce dossier sera préparé avec l’aide de M. Level, correspondant de la DDT, avec lequel une réunion est programmée en mairie le 15.11.2011.
Afin de connaître les préconisations du CAUE  sur l’organisation générale du lotissement, une rencontre est aussi prévue en mairie le 08.11.2011 à 10h00 avec le Directeur.
-Afin de maintenir l’entretien des terrains en cours d’acquisition,  les parcelles de M. Guittet et M. Corbin seront exploitées par les locataires actuels jusqu’à l’été 2012.

Assainissement Rue du Logis et Escole Corbin :

Suite à l’accord écrit de Mme Bruneau sur le prix de vente proposé, pour l’acquisition du terrain nécessaire à l’implantation du poste de refoulement, contact a été pris avec le cabinet Guillerminet afin de procéder au bornage.

Réunion SPANC :

Une réunion d’information organisée par la Communauté de Communes des Alpes Mancelles et la Société STGS, prestataire de service, aura lieu le jeudi 17 novembre à 20h30 à la salle polyvalente. Les personnes concernées par ce dispositif recevront une invitation personnelle. Une invitation sera également transmise aux membres du Conseil municipal.

Contrats en cours avec la SAUR :

Suite au report de l’échéance du contrat d’affermage eau potable du SIAEP de Sillé au 31.12.2012, la SAUR propose de reporter à la même date l’échéance les conventions passées avec la commune concernant le contrôle et l’entretien de la desserte incendie, et la facturation et perception de la redevance assainissement. Le conseil prend acte de cette notification.

Bilan garderie / Année scolaire 2010-2011 :

Moyenne de fréquentation 13,22 enfants le matin et de 12,36 le soir.
Cette moyenne s’établit respectivement à 14,36 et 15,32 pour la période de septembre / octobre 2011, soit une fréquentation en hausse depuis la rentrée de septembre.

Bilan passage caméra réseau assainissement rue des Tilleuls :

Suite aux problèmes d’inondations rencontrés par M. Joël IVON, en cas de fortes précipitations, une inspection vidéo du réseau a été effectuée par la SAUR. Le résultat de cet examen montre un réseau souterrain d’assainissement unitaire qui connaît un certain vieillissement : affaissement léger de structure, déplacement secondaire d’ouvrage, étanchéité, linéaire de pente affaibli. Il n’y a pas de solution technique fiable au stade actuel de cette situation, si ce n’est un entretien régulier du réseau.

Remerciements de M. Pautrel « 4 rue du Gué – le Gué Ory »

pour la réalisation du piège à eau dans le cadre des travaux de voirie réalisés dans cette rue.

Calendrier :

– Repas des Anciens : dimanche 06 novembre 2011
– Commémoration Armistice de 1918 : vendredi 11 novembre à Gesnes le Gandelin
– Soirée Coq eu vin – Comité des fêtes : samedi 12 novembre 2011
– Calendrier cantonal des Fêtes : vendredi 18 novembre à 20h30 à Douillet le Joly
– Commission pour la révision des listes électorales : samedi 19 novembre à 9h00
– Commission Finances : jeudi 24 novembre à 20h30

Demandeurs d’emploi :

Au 15.10.2011 : 52 dont 26 hommes et 26 femmes

QUESTIONS DIVERSES :

  • A la demande de Mme Lebossé, responsable de la Bibliothèque, une boîte aux lettres sera installée à l’entrée de la Bibliothèque, afin de faciliter le retrait-dépôt des livres dans le cadre de la navette de la Bibliothèque Départementale de la Sarthe, les 1er et 3ème mardi du mois.
  • Le Maire informe le Conseil que, sur invitation de la CCAM, une visite de M. le Préfet  et M. le sous-Préfet se déroulera sur notre commune à l’usine Hutchinson le lundi 21 novembre 2011 à 15h00, suivie d’une visite au domaine du Gasseau.
  • Le Maire participera au Congrès National des Maires à Paris les 22 & 23 novembre 2011 avec réception des Maires de la Sarthe à l’Hôtel de Matignon – rue de Varennes le mercredi 23.11 à 13 h 00.

La séance est levée à  23h50.
Numéros d’ordre des délibérations prises :
D20111103-063
D20111103-064
D20111103-065
D20111103-066
D20111103-067
D20111103-068
D20111103-069
D20111103-070