Inauguration de l’expo « Sougé le Ganelon raconte la guerre de 1914 1918 … » : photos

By 11 novembre 2014 Actualités

(dscf6977

les Membres de l’association ayant particulièrement oeuvré pour l’exposition

(Jean Claude Lebossé absent)

dscf6979

130 personnes ont participé à l’inauguration de l’exposition en Mairie après la tenue de la cérémonie patriotique au Monument aux Morts. Cette inauguration ayant été suivie d’un vin d’Honneur en salle des Associations.

dscf6975

dscf6965

(Evann en uniforme de soldat du 14ème de Hussards avec le drapeau des Anciens combattants de Sougé, le Maire et Jacques Drouin, président de « Mémoire et Patrimoine« )

Commémoration du 11 novembre 1918 – exposition

Salle du Conseil municipal – Mardi 11 novembre 2014 – 12 h 00

Mot du Maire

Madame le Conseiller général,

M. le Président et Messieurs les Anciens combattants,

Mesdames Messieurs les Membres de « Mémoire et Patrimoine de Sougé », Mmes MM.

Nous sommes réunis ce midi pour commémorer ensemble, 96 ans après sa signature en forêt de Compiègne, dans la clairière de Rethondes, l’Armistice du 11 novembre 1918.

Le 11 novembre 1918 à 11 h 00, au son des clairons sur la ligne de front et des cloches des églises de France, s’achevait le plus terrible conflit que l’humanité ait connu jusqu’alors. Nul n’imaginait encore qu’il ouvrait un siècle marqué par le retour de la barbarie et de l’inhumanité au sein même de la civilisation européenne et dans le monde.

En 1918, les 4 années de guerre ont bouleversé l’histoire du monde, laissant une Europe divisée et durablement affaiblie, une Europe dont la prééminence sur la scène internationale est remise en cause. Il faudra l’échec de la Société des Nations, les affres de la grande dépression de 1929 et l’abîme de la seconde guerre mondiale pour finalement poser les fondations d’un monde de paix et de droit. L’idée européenne sera ainsi enfantée par le drame de la 1ère guerre mondiale.

Si en France, il ne reste plus aujourd’hui de survivants du Front, la mémoire transmise au fil des ans reste intacte. Tous ceux qui vécurent cette période et qui revinrent des combats, à jamais changés, à jamais marqués, pour certains à jamais brisés, exprimèrent le souhait de raconter, mais aussi de témoigner.

Cette commémoration revêt une dimension encore plus forte cette année. Il y a en effet 100 ans retentissait le tocsin annonçant la Mobilisation générale qui a fait basculer l’Europe et le monde dans la Grande guerre.

Des millions de civils (plus de 3 800 000) durent rejoindre leur régiment à la hâte, puis tout aussi rapidement la zone de concentration ou l’Etat major regroupait l’ensemble des forces armées. Les régiments d’infanterie, d’infanterie coloniale, de cavalerie, d’artillerie, du génie et des unités de services (train, intendance, santé, aéronautique …) se mettaient en action.

La mobilisation séparait maris, épouses, pères et enfants. Quand les hommes montaient dans les trains, ils ne savaient pas où ils seraient débarqués. Ils étaient pour la plupart persuadés que la guerre serait courte et qu’ils regagneraient rapidement leur foyer.

Commémorer le 11 novembre 1918, c’est accomplir notre devoir de mémoire vis-à-vis de tous ceux qui nous ont légué les valeurs de courage pour la défense de la Nation et de la démocratie.

Au-delà de cette lointaine époque tragique, célébrée dans tout le Pays, nous adressons aujourd’hui -ensemble – un message de paix, tout particulièrement aux jeunes générations. Ce message fortifie, conforte la mémoire collective avec l’aide des enseignants, des parents et des associations.

Pour notre commune, avec le concours de la Municipalité, l’Association « Mémoire et Patrimoine de Sougé » a beaucoup travaillé pour vous offrir cette remarquable exposition intitulée «  Sougé le Ganelon vous raconte la guerre de 1914 1918 … ».

Je tiens à remercier tous les membres qui se sont investis dans cette mission du souvenir et de la mémoire, particulièrement Jean Marc Dorneau et son épouse qui ont effectué un travail considérable de recherche de documents et de sources d’informations variées pour que cette exposition soit la plus exhaustive possible.

L’exposition que vous voyez là à nécessité de longues et patientes recherches qu’ils ont mené avec une remarquable efficacité. A toutes ces personnes, il leur fallu chercher, trouver, écrire, ré écrire, mettre en page, illustrer, etc … Cette exposition sera conservée en Mairie car nous avons souhaité la faire imprimer sur des panneaux : ces panneaux qui nous appartiennent seront visibles sur les 4 années qui viennent …

Nous remercions également toutes les personnes qui ont bien voulu prêter documents,  objets, uniformes entre autres. Nous sommes reconnaissants à l’association « patrimoine d’Erve et d’Orthe », représentés par M. Mme Le Guilloux pour leur collaboration fructueuse et leur prêt de vitrines et de documents. Merci à eux !

Nul doute que ce que vous allez voir va vous évoquer des souvenirs : souvenirs des noms de famille cités, souvenirs de notre village en regardant les nombreuses photos et cartes postales, souvenirs des tranchées par tous ces objets que les Poilus fabriquaient à l’intention de leur famille, tranches de vies à travers les carnets présentés (tout particulièrement les archives de la famille Tournelle. M. Robert Tournelle, maire de Sougé de 1936  à 1945 ayant été combattant au 244ème Régiment d’artillerie du Mans) ….

Je remercie également notre jeune soldat, Evann Chemin, qui porte une copie exacte de l’uniforme du soldat appartenant au 14ème de Hussards, il n’a pas son cheval mais il porte un uniforme prêté par le Conseil général de l’Orne. En 1914, le 14ème de H était basé à Alençon.

N’hésitez pas à parler de cette formidable exposition autour de vous : celle-ci est ouverte au public aux heures d’ouverture de la Mairie et ce jusqu’au 22 novembre prochain avec une ouverture exceptionnelle cet après midi ainsi que dimanche 16 novembre prochain de 14 h 00 à 18 h 00.

Philippe Rallu

Maire de Sougé le Ganelon

Président de la Communauté de Communes des Alpes Mancelles (CCAM)

Parole à Mémoire et patrimoine de Sougé le Ganelon

Leave a Reply