Noces de diamant de Paul & Ginette Agin

By 4 juillet 2015 Actualités

dscf7284

Samedi 4 juillet en Mairie

Paul et Ginette Agin était reçu par le Maire de Sougé le Ganelon, entouré de leur famille et amis, pour fêter leur 60 ans de mariage (Noces de diamant).

NOCES DE DIAMANT

Paul & Ginette AGIN

Samedi 4 juillet 2015

Salle du Conseil municipal « Robert Tournelle »

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

Soyez tous les bienvenus dans cette salle du Conseil municipal qui porte désormais le nom de « Robert Tournelle » pour cette cérémonie des Noces de diamant de Paul et Ginette.

C’est le Maire qui vous accueille bien sûr conformément au protocole mais c’est avant tout l’ami qui vous reçoit ici aujourd’hui.

Célébrer des Noces de diamant est un évènement rare : il est d’autant plus important de s’y arrêter quelques instants sur un parcours qui compte  60 ans de vie commune.

C’est un beau et long chemin parcouru ensemble !

Ginette, vous êtes née au hameau de la Chapelle le 24 février 1934 là où l’on peut voir encore les murs de ce qui fut sans doute un beau manoir autrefois. A l’âge de 6 ans, vos parents déménagent pour venir exploiter la ferme de la Grand maison à Assé le Boisne où vous  resterez jusqu’à votre mariage célébré le 2 juillet 1955. Ce que aimez chez Paul, c’est son humour, ses plaisanteries et ses beaux yeux …

Paul, vous êtes née au « Haut bois », à saint Georges le Gaultier, le 6 novembre 1931. 6ème sur 8 enfants (6 garçons et 2 filles). A l’âge de 6 ans et demi, vos parents déménagent  et viennent habiter à Douillet le Joly, à la « Bouteveillère ». Vous y resterez 23 ans avant de venir habiter à saint Georges le Gaultier, à « la Sauvagère » jusqu’à votre mariage. Paul, vous avez effectué 18 mois de service militaire, de 1951 à 1953 en région parisienne, puis à Tours. Ce que vous aimez chez Ginette, c’est tout !

Tous les deux vous vous connaissez depuis longtemps. Combien de fois,  Ginette – en sortant de la messe – disait qu’elle allait à la traverse … Combien de fois notre jeune paroissienne a-t-elle rencontré Paul, qui – comme par hasard  – attendait près du lavoir de l’Escole Corbin … je me suis laissé dire d’ailleurs que cet endroit était très prisé pour les rendez vous amoureux … comme nous avons le projet de restaurer le lavoir, nous irons demander à Paul des conseils pratiques !

Ne soyons pas trop curieux mais une date – celle du 4 décembre 1949 – scelle votre rencontre au bal des pompiers de Sougé. Ginette, vous aviez 15 ans et demi. Vous vous êtes fréquentés (comme l’on disait à l’époque) pendant 6 ans, ce qui a dû mettre à dure épreuve la patience de Paul.

Enfin, le 2 juillet 1955, vous vous mariez à Assé le Boisne et vous venez habitez au Bourgneuf où vous exercerez le métier d’agriculteur éleveurs pendant 31 ans. Vous avez également produit de la pomme de terre que vous alliez livrer par monts et par vaux.  En 1986, c’est le retour à la maison familiale de Ginette à la Chapelle.

La vie réserve parfois des surprises ou des contraintes : Paul aurait aimé être charcutier mais ce n’était pas l’avis de votre père avec qui vous aviez une grande complicité (c’est sans doute pour cela que Paul est membre du Jury du Concours de rillettes de Sougé). Quant à  Ginette, elle était tentée par le métier d’hôtesse de l’air.

De ce mariage, sont nés 3 enfants : Laurène en 1957, Ginette en 1958 et Paul en 1960 qui vous a succédé au Bourgneuf, sur la ferme, avec son épouse.

Vous avez 3 petits enfants : Laure, Pierre et Antoine. En septembre, un arrière petit enfant viendra agrandir votre famille.

Vous aimez les voyages qui vont ont conduits à travers le monde, parfois en bateau lors d’une croisière sur le paquebot France qui vous a laissé un grand souvenir. Norvège, Canada, Cuba, Guadeloupe … autant de destinations qui vous ont permis de découvrir le monde …

Au-delà de cela, vous avez le sens de la convivialité et de l’amitié : les nombreux invités présents aujourd’hui en témoigne. Ginette étant d’ailleurs une maîtresse de maison et une cuisinière réputée avec qui nous avons toujours plaisir à partager un bon moment d’amitié, autour de la table.

Vous n’êtes pas non plus les derniers à aller sur la piste de danse quand l’occasion se présente.

Voilà ici résumé votre parcours de vie qui est – sans doute – très incomplet car vous êtes liés par une vraie complicité que chacun peut apprécier à votre contact.

Au nom du Conseil municipal, je vous félicite chaleureusement et vous souhaite une excellente journée en compagnie de votre famille et de vos amis pour cette fête des Noces de diamant.

Bonne journée à tous.

Philippe Rallu

Maire de Sougé le Ganelon

Président de la Communauté de communes des Alpes Mancelles

Leave a Reply