Noces d’Or de M. Mme Delannoy

By 10 mars 2013 Actualités

dscf5384

Samedi 9 mars 2013, à 11 h 30, étaient reçus en Salle du Conseil municipal, par le Maire, Monsieur et Madame Delannoy, résidant à Sougé le Ganelon.

50 ans jour pour jour, heure pour heure, le Maire a retracé le parcours du couple, marié a Quiévrechain (Belgique) le 9 mars 1963 à 11 h 30. Ils étaient entouré – pour ce moment important – de leur famille venue de France et de Belgique.

Au nom du Conseil municipal, ils ont été félicités pour ce parcours de vie commun. Une composition florale a été offerte à Madame.

****************************************************************************************************************************

Mairie de Sougé le Ganelon 

Samedi 9 mars 2013 – 11 h 30

Salle du Conseil municipal

 Noces d’Or

de

Monsieur et Madame Gérard Delannoy

 Madame Delannoy,

Monsieur Delannoy,

Mesdames Mesdemoiselles Messieurs,

Je vous souhaite la bienvenue en notre Mairie de Sougé, dans cette salle du Conseil municipal, pour fêter vos Noces d’Or. Ce souhait de bienvenue s’adresse également à votre famille, à vos enfants et petits enfants et à tous ceux qui vous entourent aujourd’hui.

Nous sommes en effet réunis pour marquer vos 50 années de mariage puisque vous vous êtes unis, en l’Hôtel communal, un samedi 9 mars 1963 devant l’Echevin délégué de Quiévrain. C’est donc jour pour jour, heure pour heure, que vous êtes au rendez aujourd’hui pour réitérer le serment de la parole donnée et respectée depuis ce jour là.

Mme Delannoy, née Desmet : vous êtes née un certain 9 juillet dans la ville frontalière de Quiévrain en Wallonie, province francophone du Hainaut : volontairement, je ne mentionnerai pas l’année de votre naissance  pour 2 raisons : 1/ on ne calcule jamais l’âge d’une dame ; 2/ il paraît que cela vous rend de mauvaise humeur … aussi je me garderai bien d’insister sur ce point car je vous sais femme de caractère ! Nous pouvons dire que vous êtes l’aînée de 6 enfants et que votre père était agent d’Etat du Royaume de Belgique. Ce point fait que vous êtes une administrée de la commune de Sougé un peu particulière : en effet, vous êtes donc de nationalité belge (exceptée 3 jours où vous avez été reconnue comme française mais ça n’a pas duré !), ce qui a pour conséquence que chaque année je doive certifier aux autorités belges que vous êtes toujours parmi nous ! Rassurez vous, vous n’êtes pas la seule puisque notre commune est fière d’héberger également des ressortissants d’autres pays : britanniques, portugais, allemand, …

M. Delannoy, vous êtes née le 4 juin 1937 à Quarouble dans le département du Nord, arrondissement de Valenciennes, où naquit également le physicien Mascart qui se distingua pour ses travaux sur l’électricité. Votre père était verrier et vous êtes le second d’une fratrie de 8 enfants. Vous avez fait des études de dessinateur.

Madame, vous êtes diplômée depuis 1961 à titre d’infirmière en psychiatrie ou d’hospitalière psychiatrique avec mention « de grande distinction » selon les termes de l’administration belge et vous avez débuté votre carrière professionnelle dès la sortie de l’école dans un poste à Mons. Ce jusqu’en 1964 car les conditions d’exercice de ce travail étaient particulières tant du point de vue de la situation des malades que des horaires, loin des 35 heures actuels. En 1964, à Valenciennes, vous intégrez les établissements Delatte Le Vivier comme infirmière référente pour les 600 employés d’alors.

Ce parcours connaîtra ensuite une mutation importante puisque vous devez suivre votre mari dans ses changements de postes de travail en faisant le choix de vous occuper de vos 3 enfants : Gérard, Martine (prénom célèbre en Belgique avec la série des contes pour enfants vendus à plus de 30 millions d’exemplaires), et frédérick avec un K.

Monsieur, votre situation professionnelle a en effet connu des mutations importantes au gré des changements économiques que vous avez subis dans les entreprises qui vous employaient.

Vous avez en effet commencé à travailler à 14 ans, en 1951 chez Eiffel tout en vous formant jusqu’à l’âge de 26 ans à l’école technique par des cours du soir. Comme tous les hommes de votre âge, vous avez été mobilisé pour le service militaire dont 18 mois effectués en Algérie.

En juillet 1964, il faut changer d’entreprise et vous arrivez à Vire dans le Calvados dans l’entreprise Chapron. Les aléas économiques vous obligent une nouvelle fois à déménager plus tard, en 1967, à Laon en Picardie chez Atal puis ensuite à Villers Cotterêts, en 1968. Là, vous habitez 3 ans et cette période verra la naissance de votre troisième enfant. Cette étape vous a laissé toutefois un souvenir mitigé puisque ce fut le moment où vous aviez décidé de faire construire votre pavillon d’habitation avec quelques difficultés due à la situation financière fragile de votre employeur ce qui semble avoir causé quelques soucis.

En 1978, vous êtes de nouveau en changement de lieu puisque vous arrivez à Alençon dans l’entreprise Cossé Art Métal.

En 1993, M. Delannoy, c’est l’heure de la pré retraite. La retraite, quant à elle, arrive vraiment en 1997.

Vous avez toujours eu du travail mais vous avez subi, plus que nécessaire je pense, les difficultés économiques des entreprises de la métallerie. Toutefois, vous avez toujours pu retrouver un poste en acceptant la mobilité géographique.

A deux, vous avez surmonté toutes ces difficultés y compris les problèmes de santé de votre fils aîné Gérard qui vous ont beaucoup mobilisés Mme Delannoy.

Ces difficultés ont été compensées par la réussite personnelle et professionnelle de vos 3 enfants à qui vous avez offert des études pour qu’ils deviennent ce qu’ils sont aujourd‘hui avec de bonne situation professionnelle pour chacun.

Ces 3 enfants vous ont donné 6 petits enfants qui peuvent être fiers de vous comme vous êtes fiers d’eux. Il s’agit de Chloé, Louise, Joséphine, Pierre Maxime, Léandre et Aurore.

Depuis 10 ans, vous habitez notre commune de Sougé et vous vous occupez, avec l’aide de votre fils aîné de l’entretien de la maison de la rue des Fresnes même si selon ce que vous m’avez déclaré : M. n’est pas jardinier expert et Mme ne courre pas les magasins mais est une spécialiste reconnue de l’organisation domestique … un point sur lequel il semble qu’elle ait reçu une délégation pleine et entière de son mari !

Quoi qu’il en soit, au nom du Conseil municipal et en mon nom propre, je vous félicite pour cette vie bien remplie et l’exemple que vous donnez à tous ceux qui vous entoure. Je vous souhaite d’être en santé pour revenir nous voir en 2023 pour vos noces de diamant.

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite une excellente journée.

 Philippe Rallu

  Maire  

 

Lecture de l’acte de mariage

Remise du diplôme 

Remise des fleurs 

Photos

Leave a Reply