Notre monument aux Morts … son histoire

By 7 novembre 2013 Actualités

maumort

(croquis de 1920 – original conservé en Mairie)

A quelques jours du 95ème anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, quelques mots sur le monument aux Morts de la commune de Sougé le Ganelon, situé dans le cimetière communal.

La décision d’ériger un « Monument aux Morts pour la France » a été prise par le Conseil municipal de Sougé en date du 10 décembre 1920 (devis du 22 octobre 1920), suite à une délibération de principe prise le 24 juin 1920. M. Victor Boulard étant Maire.

Au terme de cette délibération, il a été convenu de retenir M. Fleury (Entreprise Pastoureau & Fleury – exploitations de granits – travaux d’Art – 85 bis rue de Bretagne à Alençon – diplôme d’Honneur à l’exposition internationale d’Alençon en 1898) pour la fourniture d’un Monument en granit de Bretagne composé suivant le plan admis par M. le Préfet et le Conseil municipal (cf. croquis). S’y ajoutent 321 lettres ou chiffres, ainsi que la dépose de l’ancien Monument.

Ce nouveau monument bénéficie donc d’une construction d’un socle neuf pour son élévation sur lequel sera reposé le Monument en pyramide de 1870.

La somme de 3.000 frs ayant été acceptée par le Conseil municipal pour mener à bien ce projet. Une « souscription » a été lancée intitulée « quête pour le Monument » à laquelle environ 300 habitants, dûment répertoriés, ont répondu. Cette quête a été assurée par les Membres du Conseil municipal et a rapporté 2.131,40 frs.

La commande a fait l’objet d’un Procès Verbal de réception en date du 25 février 1921, à 8 h 00 du matin, en présence de M. Boulard Victor, Maire, de MM. Leroux Victor et Mallet Auguste, conseillers municipaux en exercice et de M. Fleury, maître carrier. Il a été reconnu que ledit monument est conforme au projet choisi par le Conseil et a été régulièrement soumis à l’approbation de M. le Président de la République.

Par proposition de l’entreprise « Monuments funéraires Georges Ray (sise rue saint Sauveur à Fresnay sur Sarthe), en date du 15 octobre 1965, il a été décidé de procéder à la restauration du Monument aux Morts et d’y ajouter la campagne d’Algérie.

Leave a Reply