Récital « chants des tranchées » le dimanche 29.11.2015 (église) : photos

By 1 décembre 2015 Actualités

dsc_0007

le choeur comme scène …

dsc_0012

les lecteurs

dsc_0011

Catherine Bossard

dscf7379b1

Un récital, donné par Catherine Bossard et Pierre Maucourt, s’est tenu le dimanche 29 novembre 2015 en l’église saint Martin de Sougé le Ganelon, à 15 h 30.

Des textes de poilus Sougéens ont été lus par des jeunes de la commune.

Une centaine de personnes assistaient à ce spectacle scénographié par Catherine Bossard et Pierre Maucourt, pour un après midi émouvant, rappelant le souvenir des Sougéens tombés à la guerre de 1914/1918. Quel plus bel hommage pouvait leur être rendu que par ce spectacle de très grande qualité mêlant musique, chants et textes lus ? Il faisait écho à l’exposition organisée en novembre 2014 (100ème anniversaire de la déclaration de guerre) que l’Association avait organisé en Mairie (plus de 500 visiteurs).

L’église saint Martin de Sougé, prêtée par M. l’Abbé Chevalier, résonnait ainsi des échos de la guitare, des lectures de lettres de poilus Sougéens à leur famille … L’association « Mémoire et Patrimoine » a mis en vente un très beau livret d’exposition disponible en Mairie ou auprès des Membres de l’Association, au prix de 12 € (ce livret a été imprimé par l’Imprimerie Fresnoise).

En conclusion, le Maire rappelait que l’église pavoisée aux couleurs nationales résonnait aux multiples initiatives du souvenir suite aux attentats du 13 novembre 2015, que le contenu des textes des chansons s’avérait être d’une cruelle actualité, que les jeunes de la commune rendait ainsi un hommage extraordinaire à leurs aînés tués au combat … Les chansons ayant toujours accompagné les 4 années de guerre : « la Madelon » en 1915, le « cri du poilu » en 1916, le « chant de Craonne » … Vecteur du sentiment patriote à affirmer et à affermir, la chanson devait aussi entretenir le moral de la troupe alors que la guerre de tranchées fauchait une génération entière !

Les plus grands chanteurs de l’époque, tel Paulin, en faisant même des tournées sur le front ou à l’arrière.

Une coïncidence a été relevée, à savoir que M. Maucourt porte le nom d’une commune de la Somme où l’un des fils de Sougé est tombé en 1916 …

Merci à l’Association Mémoire et Patrimoine, aux acteurs et aux jeunes de la commune, à Jeannette Rabinand pour l’excellent vin chaud servi dans l’église à la fin du spectacle : une initiative appréciée et très conviviale ! Ainsi qu’à l’Association « Mémoire et Sauvegarde de l’église de saint Julien des Eglantiers » pour le prêt d’objets.

img_4022

les acteurs et Nicole Dorneau, présidente de Mémoire et Patrimoine de Sougé

img_4021

la troupe d’acteurs de ce beau moment

dsc_0003

une assistance attentive et attendrie

dsc_0004

dsc_0008

Leave a Reply