Voeux du Maire (mot du Maire)

By 6 janvier 2017 Actualités

Vœux du Maire de Sougé le Ganelon

Vendredi 6 janvier 2017

Salle Gilbert Chauveau – 20 h 30

M. l’Abbé Chevalier,

Mmes et MM. et chers amis,

Je vous remercie de votre présence nombreuse qui démontre votre attachement à notre soirée des vœux municipaux et qui permet de vous informer des projets de votre Conseil municipal.

Je tiens à saluer Fabrice Goyer Thierry, vice président de la ccam et Maire adjoint de Fresnay. Excuser Mme Labrette Ménager, vp cd72, MM. Cochet, Mayet).

Avec les Membres du Conseil municipal, nous vous souhaitons une bonne année 2017 tant sur le plan personnel, professionnel que de la santé. Ces dernières semaines, nous avons eu à déplorer plusieurs décès sur notre commune, nous nous associons à la peine des familles. 30 nouvelles familles se sont installées sur la commune en 2016 mais leur venue peine à combler les départs.

Sur le plan national et international, l’année 2016 n’a pas été épargnée par les drames : des attentats à Paris et à Nice, l’assassinat du Père Jacques Hamel, curé de saint Etienne du Rouvray, des massacres en Syrie, des attentats encore en Europe et ailleurs dans le monde. Des décisions politiques importantes qui engagent notre avenir : le Brexit en Grande Bretagne, l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, la percée de François Fillon à la primaire de la droite, la conférence sur les changements climatiques … A noter un évènement festif rassembleur : les Jeux Olympiques de Rio.

L’éditorial par François Régis Hutin dans le journal OF du 1er janvier, d’une très haute hauteur de vue, expliquait que l’âme devait être réhabilitée car elle constitue la part la plus secrète de notre être, l’esprit communique, l’âme communie … n’est ce pas monsieur l’Abbé ! L’âme est capable d’ouverture et de dépassement en élevant l’être, elle lui dicte ce qui est bon dans le sens de la vie. Elle n’a de cesse de nous animer par son « vouloir vivre » et son « désir d’être » dans ces temps nouveaux où toutes les évolutions s’accélèrent. Je laisse ces paroles à votre méditation.

En France, après le regroupement des régions (passant de 22 à13), c’est au tour des communautés des communes d’être fusionnées. La Sarthe passe ainsi de 28 à 15 communautés de communes. C’est ainsi que la CCAM est dorénavant incluse dans le périmètre des communautés de communes du Maine Normand et du Pays Belmontais, pour former un nouveau territoire de 23 000 habitants, avec 40 communes, dénommé « Haute Sarthe Alpes Mancelles », effectif depuis le 1 janvier 2017. Dernier président des Alpes Mancelles, je souhaite souligner combien cette collectivité a été dynamique depuis sa création en 1995 par MM. Marcel Vielle et Gilbert Chauveau, remplacé à la suite par Jean Louis Clément. Sans la ccam, notre commune n’aurait pu bénéficier de la maison médicale, des vestiaires, du polysport, de la réfection du lavoir de Mortefontaine, de financement au montage de projets communaux, etc …

Le nouveau président de ce grand territoire et les Vice-Présidents seront élus le mardi 17 janvier prochain, à Fresnay sur Sarthe, siège de la nouvelle collectivité.

Pour notre commune, que s’est il passé en 2016 ?

Le Carrefour Contact

Un magasin Carrefour contact s’est installé en lieu et place de l’Intermarché Contact qui a fermé en novembre. Nous avons beaucoup travaillé pour qu’un commerce multi services reste en place sur notre commune afin de sauvegarder tous les autres commerces et de conserver un service majeur pour notre population. Le dossier n’était pas facile car ni les bâtiments, ni le fonds ne nous appartenaient. Il a donc fallu que toutes les parties s’entendent pour trouver un accord commercial. La mobilisation de nos réseaux, la bonne volonté du groupe Intermarché dans les négociations de cession, le dynamisme du groupe Carrefour ont été des éléments déterminants pour aboutir avec succès. Je salue d’ailleurs la présence de M. Soulard, directeur salarié.

Fin février, un couple de gérants, M. Alexis Viley et Mme Amélie Kopyla, que j’ai rencontré, seront installé à la tête du magasin et des travaux seront effectués au mois de mars. Ils permettront de moderniser la surface de vente et de la ramener à 500 m2 comme prévu.

Je ne peux espérer que maintenant chacun soit conscient qu’il faut faire vivre ce magasin, comme l’ensemble de nos commerces et services, en consommant sur place, afin de les maintenir sur notre commune. Ceci étant essentiel pour l’avenir.

La Maison médicale

La maison médicale de Sougé, rattachée au centre de santé des Alpes Mancelles, a ouvert des consultations médicales grâce à la présence, 4 demi journées / semaine, des docteurs André Gautier et Amélie Laurens, médecins salariés de la ccam. Mme le Docteur Laurens venant d’obtenir sa thèse et connaît notre territoire pour avoir effectué des remplacements à saint Pierre des Nids. Les consultations sont ouvertes les lundi, mercredi, jeudi après midi et mardi matin. Leurs présences est un atout majeur pour la pharmacie.

Le lotissement de la plaine des Boulaies

2 parcelles privées ont été vendues à ce jour. La mairie se tient à la disposition de chacun pour toute demande de renseignements sur les terrains à construire. Les logements sociaux Sarthe Habitat, commencés en mars 2016, s’achèveront au printemps.

5 T3 et 3T2 disponibles à la location gérée par Sarthe Habitat. Ils s’adressent avant tout au maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées.

Les travaux dans le bourg et au Gué Ory

Conformément à notre programme de mandat électoral 2014/2020, la Municipalité a entrepris des travaux de limitation de vitesse sur la route départementale 15, dans le bourg et au Gué Ory. C’est une nécessité absolue que de garantir la sécurité de la population, rendue nécessaire par le non respect – de plus en plus systématique – des règles du code de la route. Ce projet a fait l’objet d’une réunion publique où les remarques justifiées des riverains ont été prises en compte, pour la plupart. Ce projet a aussi été exposé pendant un mois en Mairie afin que chacun puisse le consulter et donner un avis sur un cahier de doléances.

Le coût de ce projet est de 130 000 € financé à 80 % par l’Etat grâce à l’aide de Mme la sous Préfète et Mme la Préfète de la Sarthe, que j’ai reçu sur notre commune le 22 juin dernier. Ces travaux ne sont pas terminés. A compter du 9 janvier, l’entreprise Colas reprendra les travaux au Gué Ory, puis une 2ème tranche se fera dans le bourg pour remplacer les plots provisoires disposés sur la voirie.

J’appelle votre attention sur le fait que le bourg est placé en zone 30, ce qui veut dire que la priorité à droite est dorénavant la règle.

Les travaux de voirie

Les travaux de voirie 2016 ont été financés par la ccam suite au transfert de compétences. Le montant des travaux est de 41 300 € pour la route du Pin (2ème partie), la route dite de Broussecourée (vc1) débouchant sur saint Léonard, la route des Chauvières.

Le polysport

En juin, nous avons inauguré le polysport financé à hauteur de 57 500 € par la ccam. Ce grand polysport de 30 m x 15 m s’inscrit dorénavant dans un jardin que nous avons crée pour l’agrément de chacun avec terrain de boules, arches fleuries, table de pique nique, plantations … il reste à y mettre un jeu pour enfants.

Le lavoir de Mortefontaine et son sentier piétonnier

Le lavoir de Mortefontaine, dit de l’Escole Corbin a été refait à l’identique, grâce à la prise en charge à 100 % des travaux par la CCam, avec une aide du Conseil départemental. Ce projet a été mené à bien grâce à la collaboration de l’Association « Mémoire et Patrimoine », que je remercie, et aux bénévoles qui ont pris part à la restauration et à l’animation de ce projet. 200 heures de travail ont été nécessaires pour remettre sur pied le mur d’appui du lavoir avec l’aide bénévole de Roger Roy et de son équipe. Merci à eux !

Grâce à l’achat de terrain appartenant aux riverains, la commune a pu ouvrir un débouché vers le lotissement du Pressoir, permettant dorénavant de boucler tout le bourg en accès piétonnier.

Lors des Journées du Patrimoine en septembre dernier, la commune accueillait plus de 150 personnes pour l’inauguration du lavoir et du sentier où une équipe de lavandières, motivée et dynamique, menée par la 1ère lavandière Jeannette Rabinand a animé la matinée. Vous remarquerez que comme au Music Hall il y a toujours une 1ère (1ère danseuse, 1ère lavandière …) à ceci près que les tenues ne sont pas les mêmes … en tout cas, la lavandière sougéenne a une tenue décente et adaptée pour la circonstance et nous remercions chacune d’avoir joué le jeu en nous faisant passer un bon moment.

Que va-t-il se passer en 2017 ?

L’année 2016 a été chargée en projets. En 2017, nous avons prévu :

La 2ème tranche de travaux de mise en sécurité de la rd 15

L’enfouissement des réseaux électrique, téléphonique et d’éclairage public ont été votés par le Conseil municipal et se feront également sans doute avant l’été : ils concerneront la traversée de bourg, rues des Tisserands et des Forges.

La réparation de la lagune / station d’épuration située route de saint léonard

C’est un sujet urgent mais complexe. Cette lagune cumule un certain nombre de problèmes : des équipements non livrés qu’il va falloir construire, un bassin qui fuit probablement dû à des mouvements de terrains, une saulaie que nous avons entièrement reprise … le tout sous le contrôle de la Police de l’Eau afin de trouver un accord amiable avec la société prestataire. Ce dossier doit aboutir en 2017 afin que tous les désordres constatés soient réparés.

Mise aux normes de l’accessibilité de l’église pour laquelle une subvention parlementaire du Sénat de 10 000 € a été obtenue.

La restauration de la Dormition de la vierge et de 3 vitraux de l’église pour lesquels une souscription publique est lancée : je remercie d’ores et déjà les 16 donateurs qui ont déjà donné et j’encourage tous ceux qui le souhaitent à nous aider pour financer le coût des travaux. L’ensemble du projet coûte 14 000 €. Avec les subventions, il reste à charge environ 6 000 € pour la commune. Tous les dons des particuliers ou des entreprises sont donc les bienvenus : de plus, ils sont défiscalisables. Il conviendra également de terminer les peintures du chœur.

L’extension du cimetière :

Pour garantir une extension dans les années à venir du cimetière communal, les terrains ont été achetés. Il conviendra de lancer une étude mais ce n’est pas pour cette année.

Les travaux de raccordement à l’assainissement collectif :

Le secteur du Puits Forget doit être raccordé au réseau collectif. Ces travaux ont été différés du fait des problèmes de la lagune. Il me semble raisonnable d’attendre encore et de revoir la situation en 2018 tout durant que nous ne savons pas exactement quelles seront les conséquences financières de la réparation de la station d’épuration.

En entrée de bourg

Le remontage en cours du mur d’entrée de bourg par le chantier d’insertion de Oisseau.

Notre sivos reste un sujet de préoccupation pour la rentrée 2017 : nous avons actuellement 7 classes entre Assé et Sougé. Nous réfléchissons à une fusion d’écoles en conservant les 2 sites actuels. Nous réfléchissons également avec le sivos de saint Georges / saint Paul.

Il nous faudra également être attentif aux conséquences fiscales de la fusion des communautés de communes tant du point de vue des taux que de nos attributions de compensation que nous reversera la nouvelle communauté de communes, à l’avenir. En effet, notre commune, compte tenu de la présence d’usines importantes, est très concernée par ce sujet puisque bénéficiaire de reversements significatifs.

Je remercie nos associations communales et les bénévoles pour le temps qu’ils consacrent à vous proposer des animations, nos commerçants,  artisans et activités de services qui permettent à notre commune de bénéficier de prestations appréciables, notre personnel administratif et technique qui fait du mieux possible pour que notre commune vous soit agréable. Je vous invite à fréquenter notre point bibliothèque, tenu par des bénévoles et ouverte depuis 10 ans déjà, qui aimeraient voir plus de lecteurs ! Je souhaite la bienvenue dans notre école à Pascale Beunache, nouvelle atsem qui remplace Nelly Fourreau qui a fait valoir ses droits à la retraite après 43 années de travail à l’école de Sougé.

Je félicite Marcel Fiaudrin, notre directeur de la société de Musique, pour le très bon article paru dans l’Orne Hebdo ainsi que Simon Geslin, fils de Philippe et Mauricette Geslin pour sa participation au « Championnat de France du dessert », à Rouen, jeudi dernier. Simon est actuellement chef pâtissier dans l’une des plus grands restaurants de l’Orne : le Manoir du Lys à Bagnoles de l’Orne. Tous deux font honneur à notre commune !

Vous trouverez dans le bulletin municipal (qui sera distribué demain) l’ensemble des actions que la commune et les associations ont conduites en 2016 et à la fin le programme des animations en 2017 auxquelles je vous invite à assister dans la joie et la bonne humeur.

En 2017, les urnes nous donnent rendez vous les 23 avril et 7 mai pour les présidentielles et les 11 et 18 juin pour les législatives.

Pour finir, je remercie les adjoints et les conseillers municipaux pour leur engagement et la grande qualité de nos relations au sein du Conseil municipal.

Malgré les difficultés, j’invite chacun et chacune à garder toute la détermination nécessaire pour avancer ensemble et faire de notre commune un espace où il fait bon vivre.

En vous renouvelant mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année empreinte de confiance et d’espérance.

Philippe Rallu

Maire

Remise de Médailles

Médaille régionale départementale communale

Alain Bonnot, agent de maîtrise principal

Médaille du Mérite communal de Sougé le Ganelon

Adj Chef Stéphanie Bellanger

Patrick Delande

Médaille du Mérite intercommunal des Alpes Mancelles

Pascal Monnier, 2ème délégué communautaire sortant, 1er adjoint

Daniel Geslin, 3ème délégué communautaire sortant, 2ème adjoint

Diplômes afférents

Alain Bonnot (médaille d’honneur rég, dép et communale – éch. Argent)

Né à Paris le 25 mai 1966

d’octobre 1985 à septembre 1986 : service militaire

jusqu’en 1994 : jardinier & entretien d’espaces verts en région parisienne

de 1994 à 1995 : chef d’équipe en pépinières agricoles à Alençon

en décembre 1995 jusqu’en 2003 : entrée au service de la commune de Fresnay sur Sarthe tout d’abord comme agent d’entretien contractuel comme responsable des espaces verts.  A partir du 1er septembre 2003, recruté par la commune de Sougé  comme agent d’entretien polyvalent puis responsable du service technique, Alain Bonnot est titulaire du grade agent de maîtrise principal.

Promu en date du 14 juillet 2016 par Mme la Préfète à la Médaille régionale départementale et communale, échelon Argent.

Adj Chef Stéphanie Bellanger (sapeur pompier volontaire)

17 années au service des pompiers de Sougé

Date d’entrée au centre de secours : le 15 Décembre 1999

Formation :

Formation commune de Base le 25 Février 2000

        Sapeur 1ère Classe le 15 Décembre 2000

        Caporal le 01 Octobre 2002

        Sergent le 01 Avril 2006

        Sergent-Chef le 01 Mai 2009

        Adjudant le 01 Mai 2012

Correspondant Pharmacie le 19 Mars 2013

        Adjudant-chef le 01 Mai 2015

Puis le 14 décembre 2016 demande de démission à compter du 31 décembre 2016 pour motif suivant : problème de santé.

Stéphanie s’est occupée également de l’école de JSP de Sougé.

Patrick Delande (société de foot)

25 années de fonction bénévole à titre de secrétaire de la société sportive sougéenne

De 1991 à 1994, secrétaire adjoint sous les présidences de Michel Bourdin et Gilbert Transon

De 1994 à 2007 secrétaire sous la présidence de Michel Bourdin

De 2007 à 2016 secrétaire sous la présidence de Michel Gautun.

Leave a Reply