Musique municipale de Sougé-le-Ganelon

Nos premières pensées 2017 seront pour tous les Sougéens, à qui

nous adressons nos meilleurs voeux.

Créée en 1886, notre association a fêté en 2016 ses

130 années d’existence. Comme de coutume, nous avons

assuré les cérémonies commémoratives du 19 mars, 8 mai et

11 novembre avec la participation de nos amis du Réveil Gesnois.

Nous avons participé aux fêtes de Sougé : Assemblée, Sainte

Cécile, marché de Noël et arrivée du Père Noël.

La Sainte Cécile a été réalisée en entente avec la Musique de

Mont Saint Jean dans une bonne ambiance.

Une pensée toute particulière pour M. André Gaucher et son

épouse Bernadette, décédés en août et octobre 2016.

André a été membre de la musique de Sougé du

8 mars 1943 au 15 juin 2013, et notre président

du 6 septembre 1996 au 26 juin 2012.

Merci à nouveau, pour leurs soutiens financiers,

aux Municipalités de Sougé le Ganelon, Assé le

Boisne, et Saint Paul le Gaultier avec laquelle nous

avons fait une alliance suite à la dissolution de

L’Etoile Musicale de Saint Paul le Gaultier. Sans

oublier le Père Maurice Chevalier et son équipe.

Le Président, Jean-Paul Rabinand

Le Directeur, Marcel Fiaudrin

L’histoire musicale de Sougé-le-Ganelon débute dès 1886. Avant de devenir en mai 1959 « Musique municipale », la vie en musique de la commune aura porté différents noms et connu différentes étapes.

Musique_municipale.jpg

Historique de la musique sougéenne

La Société Sainte-Cécile de Sougé-le-Ganelon, 1886

La Musique de Sougé-le-Ganelon existe depuis 1886, date officielle de la fondation de la Société Sainte-Cécile de Sougé-le-Ganelon. Son premier chef était alors Victor Léger, menuisier, mais aussi compositeur de talent, puisqu’il a participé à de nombreux concours et obtenu plus de 80 diplômes. Depuis 1886, bien des chefs se sont succédés. Interrompue pendant la guerre de 1914-1918, c’est en 1919 qu’elle a repris ses activités sous l’égide d’un instituteur de Sougé, Louis Rousseau. Début 1925, elle est de nouveau en sommeil et les instruments, pour la plupart appartenant à la commune, seront conservés à la mairie.

L’Association Musicale des Ouvriers de la Gaudinière, de 1925 à 1932

Les employés de l’usine de la Gaudinière, devenue l’usine LIF*, décideront sous l’impulsion du chef Lucien Lecourt (employé à l’usine également) de récupérer les instruments. Ce dernier dirigera l’association musicale des ouvriers de la Gaudinière jusqu’en 1932.

La Société Musicale de Sougé, de 1932 à 1959

Elle sera dans un premier temps dirigée par Constant Legot jusqu’en 1948, puis par Georges Tassin. Tous deux étaient employés chez LIF*. De 1956 à 1959, c’est Raymond Durand, exploitant agricole, qui prendra le relais.

La Musique municipale, depuis 1959

C’est en mai 1959 que la société prendra le nom de « Musique municipale » avec pour chef Pierre Moreau, également employé de LIF. En 1961, Alfred Moussoir, horticulteur, lui succède et c’est en 1971 que l’actuel chef, Marcel Fiaudrin, agent de maîtrise à l’usine LIF*, prendra la main et les destinées de la musique sougéenne.

* actuellement Hutchinson

Effectif

Aujourd’hui, la Société de musique se compose de 21 musiciens, effectif qui comprend nos amis de Saint-Paul, puisque nous entretenons des relations amicales depuis plus de 40 ans. Les musiciens sont ouvriers, artisans, exploitants agricoles et commerçants.

Objectif

La Musique municipale anime les fêtes communales et les fêtes patriotiques. L’amour de la musique et la diversité des personnes font de chaque retrouvaille une joie.

Le Président, Jean-Paul RABINAND,

Le Directeur, Marcel FIAUDRIN.

Siège social

La Musique municipale
Mairie
4, place de l’église
72130 Sougé-le-Ganelon

Contact :

Marcel Fiaudrin
Directeur
10, rue des Tilleuls
72130 Sougé-le-Ganelon
Tél : 02 43 33 23 32

Jean-Paul Rabinand
Président
2 place de l’Eglise
72130 Sougé le Ganelon
Tél : 02 43 97 30 93