Monthly Archives

mars 2018

Nos musiciens à l’Arc de Triomphe pour le ravivage de la Flamme

By Actualités No Comments

L’histoire de la Flamme sous l’Arc de Triomphe

À la suite du traumatisme de la Première Guerre mondiale (1,4 million de morts – 3,6 millions de blessés – plus d’un million d’invalides civils et militaires), les autorités nationales et les associations organisent le culte de la mémoire des soldats morts pour la France afin de perpétuer aux travers de lieux symboliques, l’exemple de leur patriotisme et de leur sacrifice. L’Arc de Triomphe au même titre que Verdun et Rethondes est ainsi mis en valeur.

L’idée d’un culte rendu à la dépouille d’un soldat inconnu qui représenterait tous les combattants français tombés au champ d’honneur lors de la Grande Guerre germe dès 1916. Au travers des journaux de l’époque, la bataille du lieu d’inhumation se joue. Ce n’est que le 8 novembre 1920 que la Chambre des députés puis le Sénat vote une loi instituant l’inhumation d’un soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe.

C’est ainsi que le 10 novembre 1920, à Verdun, le soldat Auguste Thin, avec à ses côtés, André Maginot, ministre des Pensions, désigne le soldat inconnu parmi 8 cercueils, contenant les corps de 8 soldats français non identifiés pris dans 8 des 9 secteurs du front, « de la mer aux Vosges ». Il est transféré sous l’Arc de Triomphe le 11 novembre 1920 puis sera inhumé à son emplacement définitif le 28 janvier 1921.

Afin d’éviter l’oubli de ce beau symbole, Gabriel Boissy, journaliste à « l’Intransigeant », lance l’idée d’une Flamme du souvenir sur cette tombe. Deux ministres André Maginot à la Guerre et Léon Bérard à l’Instruction publique, secondés par Paul Léon, directeur des Beaux-Arts reprennent ce projet. Le plan de l’architecte Henri Favier est retenu et exécuté par Brandt. La Flamme surgit de la gueule d’un canon braqué vers le ciel encastré dans un bouclier renversé dont la surface ciselée est constituée par des épées formant une étoile.

La Flamme est allumée pour la première fois le 11 novembre 1923 par André Maginot, ministre de la Guerre. Elle ne devait plus s’éteindre réalisant le vœu exprimé par Gabriel Boissy : « La Flamme, comme un feu follet, jaillira du sol. Elle sera vraiment comme l’âme du Mort résurgente. Elle palpitera, elle veillera. […] Sa palpitation atteindra ce haut résultat de contraindre tous les passants à une seconde de recueillement. Cette seconde les incitera à un rapide examen de conscience, à ce rappel des vertus nécessaires lorsque le devoir, l’honneur ou la simple nécessité nous appellent ».

Mais pour beaucoup d’anciens combattants la Flamme sur la tombe du soldat inconnu ne suffit pas.

Jacques Péricard, épaulé par Maurice Brunet – également ancien combattant et grand invalide – et par le directeur du journal « l’Intransigeant » Léon Bailly qui leur affecte un bureau au siège du journal, organisent le « culte de l’Inconnu ». L’un s’occupe de la gestion administrative et l’autre des cérémonies tous les soirs à l’Arc.

À leur appel 150 associations d’anciens combattants s’engagent à raviver la Flamme tous les soirs à tour de rôle selon un calendrier et des rites établis.

Fondée en 1925, déclarée le 16 octobre 1930, l’association La Flamme sous l’Arc de Triomphe, désigne le général Gouraud, mutilé de guerre et gouverneur militaire de Paris comme son premier président, ceci jusqu’en 1946, date de sa mort.

Protocole

dépôt(s) de gerbe (s)

ravivage

salutations des invités

signature du Livre d’Or

***

Organisée chaque jour par le Comité de la Flamme à 18 h 30 précises, la flamme qui commémore le Soldat inconnu, enterré sous l’Arc de triomphe, ne s’est jamais éteinte, depuis 1923.

Vendredi 30 mars 2018, un déplacement des musiciens des communes ayant des fanfares ou sociétés de musique, accompagnés de leur famille et d’élus, s’est donc mis en place pour accompagner le ravivage, effectué par M. Pichereau, député de la 1ère circonscription entouré des Maires présents.

Les Maires de Fresnay sur Sarthe, Saint Germain sur Sarthe, Coulombiers, Mézières sous Ponthoin, Sougé le Ganelon, saint Ouen de Mimbré … étaient invités par le Général Cuche, président de l’Association des Anciens de la 2ème Division Blindée (2ème D.B.), ancien Gouverneur des Invalides, avec les Portes drapeaux.

Deux temps à cette cérémonie : l’installation des 60 musiciens à l’Arc de Triomphe après que les visiteurs aient quittés le périmètre ; le placement des Porte drapeaux, des élus, des invités et des Membres du Comité de la Flamme avenue des Champs Elysées pour l’ordonnancement du défilé, avec interruption de la circulation routière et blocage par les Forces de l’Ordre de la place de l’Etoile pour permettre au cortège de remonter la partie haute de l’avenue, traverser la place et se disposer à l’Arc de Triomphe, selon un protocole très précis.

Des élèves d’un collège de saint Gaudens étaient également présents avec un dépôt de gerbe spécifique.

Lecture est faite de l’histoire du Soldat inconnu puis présentation des gerbes une à une aux autorités qui remettent, l’autorité qui dépose se retourne dos au soldat, reviens en arrière et se retourne face au soldat pour saluer le soldat inconnu, par inclinaison du buste. A l’issue de quoi l’autorité revient sur la ligne de rangée, et ainsi de suite jusqu’à la fin des dépôts de gerbes …

La rallumage est effectué par l’autorité présente la plus importante en une chaîne : chaque autorité tenant de la main gauche l’épaule droite de celui qui est devant lui.

Après les hymnes, les autorités saluent le public, les portes drapeaux, les Membres de la Flamme et reviennent à la rangée pour écouter l’hymne du soldat inconnu.

A l’issue, nos musiciens, après avoir assuré les sonneries aux Morts, la Marseillaise … ont joué ensuite quelques morceaux sous une météo alertant soleil et averses d’orage. Un magnifique arc en ciel transperçant le ciel des Champs Elysées.

Nos musiciens ont été formidables.

Pour Sougé, MM. Fiaudrin, Rabinand, Lenas et Mme Pimenta.

L’adjudant chef Dominique Fiaudrin, chef de musique de la brigade des sapeurs pompiers de Paris était également présent.

Ce déplacement était organisée par la musique de saint Germain sur Sarthe.

Concert de la Musique des sapeurs pompiers de Paris & hommage solennel aux victimes de l’attentat de Trèbes (photos)

By Actualités No Comments

L’Amicale des sapeurs pompiers de Sougé le Ganelon recevait le dimanche 25 mars 2018, en partenariat avec la Municipalité, la Brigade de Musique des sapeurs pompiers de Paris, dirigée par l’Adjudant Chef Dominique Fiaudrin.

En présence de M. le député Damien Pichereau, de MM. les sénateurs Vogel, ancien Président du sdis72 et de Nicolaï, de Mmes Labrette-Ménager et Oliveira, respectivement vice Présidente des départements de la Sarthe et de l’Orne, de M. Philippe Martin, président de la CDC Haute Sarthe Alpes Mancelles, de MM. les Maires d’Assé le Boisne (M. Breton) et de saint Léonard des Bois (M. Delpierre), de M. Fabrice Goyer Thierry, vice Président de la CDC, des Membres du Conseil municipal de Sougé, de Valentin Beslin, Président de l’Amicale, du Lieutenant Olivier Crison, chef de Centre, le Maire Philippe Rallu a fait observer une minute de silence en présence de la Commandante Emmanuelle Roussel, chef d’escadron de la compagnie de gendarmerie de Mamers, accompagnée de son Major et des gendarmes présents, en Mémoire des victimes civiles et militaires de Trèbes (Aude), tout particulièrement le Lieutenant Colonel Beltrame.

Ce avant que ne retentisse la Marseillaise jouée par la brigade de Musique.

Plus de 60 musiciens se sont donc produits à la salle polyvalente « Gilbert Chauveau » pour le plaisir des 450 spectateurs présents.

Créée au XIXè siècle, la Musique des pompiers de Paris relève à la fois du Préfet de police et du Gouverneur militaire de Paris. Ses musiciens sont des engagés au sein de l’Armée de terre, sous contrat, assistés le cas échéant de réservistes.

D’une exceptionnelle qualité, ce concert a permis d’écouter des morceaux connus et moins connus, avec la surprise de la cornemuse écossaise jouée par Jean Pierre Lemoine, ancien tambour Major de l’armée de terre.

Cet évènement relayait 2 points : d’une part, les 80 ans du Centre de secours de Sougé, crée en 1937 et une tradition très forte de pratique musicale sur la commune avec une société municipale de musique crée en 1886 et toujours active grâce à Marcel Fiaudrin et à Jean Paul Rabinand, son président ainsi que leurs camarades toujours fidèles.

Commémoration du 19 mars « cessez le feu de la guerre d’Algérie »

By Actualités No Comments

(gerbes des Afn et de la Municipalité de Sougé)

Il est de tradition de commémorer à Sougé le Ganelon le « cessez le feu de la guerre d’Algérie » du 19 mars 1962.

(les Maires et élus de Sougé le Ganelon et saint Léonard des bois)

Après la messe en Mémoire des anciens Combattants dite par M. l’abbé Chevalier, curé de Sougé et le rappel à la mémoire du sacrifice de 4 sougéens Morts pour la France*, les portes drapeaux, les anciens combattants AFN, la Musique municipale, les sapeurs pompiers se retrouvent au cimetière communal pour le dépôt des gerbes tricolores au Monument aux Morts, en présence de Membres du Conseil municipal, sous une météo hivernale.

Lecture est faite par le Maire du message pour le 19 mars, tiré de l’ancien d’Algérie (n° 565, mars 2018). La musique municipale officiant pour l’ouverture et fermeture du ban et la Marseillaise.

A la suite, les personnes présentes se rendent à la salle des Associations pour un vin d’honneur offert par la Municipalité.

*en 1952 et 1962, 220 jeunes sarthois ont été tués en Afrique du Nord. Parmi eux, 4 jeunes sougéens sont tombés au champ d’honneur : Pierre Branchu, Roger Baudoin, Jacques Coulon, René Galpin.

A 13 h, un déjeuner était servi au gîte de Vandoeuvre, à saint Léonard des Bois.

(l’ensemble des personnes présentes au déjeuner en présence de Maxime Trocherie, président des Afn et Philippe Rallu, Maire de Sougé le Ganelon)

Concert de la Musique des sapeurs pompiers de Paris le 25 mars : programme

By Actualités No Comments

(Philippe Rallu Maire de Sougé le Ganelon – Valentin Beslin Président de l’Amicale des sapeurs pompiers)

Lundi 12 mars, les représentants de la presse locale étaient invités, au Centre de secours, à une présentation du concert qui se tiendra le dimanche 25 mars 2018, de 15 h 00 à 17 h 00, à la salle polyvalente « Gilbert Chauveau » de Sougé le Ganelon.

Le Président de l’Amicale des sapeurs pompiers de Sougé Valentin Beslin et le Maire Philippe Rallu présentaient l’organisation de cet évènement exceptionnel qu’est la venue de la brigade de musique des sapeurs pompiers de Paris, avec 60 musiciens attendus.

Cet évènement s’organise en partenariat avec Carrefour Contact de Sougé et Assé le Boisne (prêt de matériels).

Ouverture des portes dès 13 h 30.

Vente de billets sur place le jour même au tarif unique de 12 € / personne.

Points de vente des billets : office de tourisme des Alpes Mancelles (Fresnay sur Sarthe) ; Mairie de Sougé le Ganelon ; Quincaillerie café Rabinand Sougé.

 

Musique des Sapeurs-Pompiers de Paris

Direction:

Adjudant-chef Dominique Fiaudrin

Sergent Julien Voisin

1ère Partie

Le Carnaval Romain – Hector Berlioz

Music of the Spheres – Philip Sparke

Les danses bulgares – Franco Cesarini

2nde Partie

Danse bacchanale – Camille Saint-Saens

Les deux cousins – Joseph Bouchel

Monument – Robert Winston Smith

 

Compte rendu et Délibérations Conseil municipal du 01.03.2018

By Actualités, Délibérations No Comments

CR n°2 – CM01032018 presse internet (.pdf)

En préambule du Conseil municipal fixé exceptionnellement à 21 h, le Maire rappelle sa présence – avant la séance – à La Guierche pour participer – avec les usagers et les élus – à une réunion publique pour la sauvegarde de la ligne SNCF Alençon Le Mans. Faute d’investissements de la part de la Sncf sur la rénovation des rails d’ici 3 ans, les arrêts de trains sont menacés, tout particulièrement celui de La Hutte Coulombiers.

SÉANCE DU 1er MARS 2018 – Convocation adressée individuellement à chaque Conseiller le 20 février 2018. L’an deux mil dix-huit le premier mars à vingt et une heure, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s’est réuni à la Mairie, salle du Conseil Municipal « Robert Tournelle », en Séance publique, sous la présidence de M. RALLU Philippe, Maire de Sougé-le-Ganelon.

Date d’affichage de la convocation : 20 février 2018.

ETAIENT PRÉSENTS : MM. RALLU Philippe –– MONNIER Pascal – GESLIN Daniel – BOBLET Daniel – Mme BEUCHER Sylvie – MM. MOUETAUX Patrick – DORNEAU Jean-Marc – Mme BERT Florence – MM. BOULAY Gérard – GAUTHIER Mickaël – Mme TROCHERIE Arlette –
ETAIENT ABSENTS EXCUSES : MM. CHEMIN Loïc – DUGUÉ Stéphane –
ETAIENT ABSENTS : M. COMMIN Cédric – Mme PITOU Peggy –
M. CHEMIN Loïc a donné pouvoir à M. RALLU Philippe (non valable pour le vote du CA).
M. DUGUÉ Stéphane a donné pouvoir à Mme BEUCHER Sylvie.

•Adoption de l’Ordre du jour :
•Désignation du secrétaire de séance
•Approbation du compte-rendu de séance du 01.03.2018

Ajout à l’ordre du jour :
•Fusion des Sivos : délibération prenant acte de la décision de refus de fusionner prise par la commune de Saint Georges le Gaultier.

Soumis à délibérations :
•Comptes administratifs 2017 (documents joints à rapporter le jour de la réunion)
Budget général
-Présentation du compte administratif
-Approbation du compte de gestion
-Vote du compte administratif
-Affectation des résultats
Budget annexe assainissement
-Présentation du compte administratif
-Approbation du compte de gestion
-Vote du compte administratif
-Affectation des résultats
Budget annexe lotissement « La Plaine des Boulaies »
-Présentation du compte administratif
-Approbation du compte de gestion
-Vote du compte administratif
-Affectation des résultats
•Subventions aux associations et organismes extérieurs
•Subventions voyages scolaires
•Modification statutaire CCHSAM : CLE SAGE adhésion futur syndicat ex IIBS
•Autorisation de mandatement de dépenses d’investissement avant le vote du Budget Primitif 2018

Non soumis à délibération :
•Orientations budgétaires 2018 (rapport commission finances du 27.02.2018)
•Informations diverses
•Questions diverses

L’ordre du jour est adopté à l’unanimité.

•Désignation du secrétaire de séance : M. GAUTHIER Mickaël est désigné secrétaire de séance.
•Adoption du compte rendu de séance du 1er février 2018 : le compte rendu est adopté à l’unanimité.

VOTE DU COMPTE ADMINISTRATIF 2017 :

BUDGET PRINCIPAL

Monsieur le Maire présente au Conseil municipal le Compte Administratif Communal de l’exercice 2017, conforme au compte de gestion dressé par le Receveur.

APPROBATION DU COMPTE DE GESTION

DELIBERATION N°D20180301-005 (Présents : 11 – Votants : 13 – Pour : 13)
Le Conseil municipal,
Après s’être fait présenter le budget primitif Communal de l’exercice 2017 et les décisions modificatives qui s’y rattachent, les titres définitifs des créances à recouvrer, le détail des dépenses effectuées et celui des mandats délivrés, les bordereaux de titres de recettes, les bordereaux des mandats, le compte de gestion dressé par le Receveur accompagné des états de développement des comptes de tiers ainsi que l’état de l’Actif, l’état du Passif, l’état des restes à recouvrer et l’état des restes à payer,
Après avoir entendu le compte administratif Communal de l’exercice 2017,
Après s’être assuré que le receveur a repris dans ses écritures le montant de chacun des soldes figurant au bilan de l’exercice 2016, celui de tous les titres de recettes émis et celui de tous les mandats de paiement ordonnancés et qu’il a procédé à toutes les opérations d’ordre qu’il lui a été prescrit de passer dans ses écritures,
Après en avoir délibéré, à l’unanimité,
1° Statuant sur l’ensemble des opérations effectuées du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2017, y compris celles relatives à la journée complémentaire,
2° Statuant sur l’exécution du budget Communal de l’exercice 2017 en ce qui concerne les différentes sections budgétaires,
3° Statuant sur la comptabilité des valeurs inactives,
– déclare que le compte de gestion dressé pour l’exercice 2017, par le Receveur, visé et certifié conforme par l’ordonnateur, n’appelle ni observation ni réserve de sa part.

VOTE DU COMPTE ADMINISTRATIF

DELIBERATION N°D20180301-006 (Présents : 11 – Votants : 11 – Pour : 11)
Sous la présidence de M. Daniel GESLIN, doyen d’âge, le Conseil Municipal examine le compte administratif Communal 2017, qui s’établit ainsi :
Section de fonctionnement :
Dépenses : 474 001,95
Recettes : 641 906,79
Excédent : 167 904,84
Section d’investissement :
Dépenses : 456 458,94
Recettes : 396 331,69
Déficit : – 60 127,25
Restes à réaliser / dépenses : 107 111,19
Restes à réaliser / recettes : 63 750,61
Besoin de financement : 103 487,83

Hors de la présence de M. RALLU Philippe, Maire, le Conseil municipal approuve à l’unanimité le compte administratif du budget Communal 2017.

AFFECTATION DU RESULTAT DE FONCTIONNEMENT

DELIBERATION N°D20180301-007 (Présents : 11 – Votants : 13 – Pour : 13)
Le Conseil Municipal,
Après avoir entendu et approuvé le Compte Administratif Communal de l’exercice 2017,
Considérant toutes les opérations effectuées,
Statuant sur l’affectation du résultat de fonctionnement de l’exercice 2017,
Constatant que le compte administratif présente un excédent de fonctionnement de 167 904,84 €,
Décide d’affecter le résultat de fonctionnement comme suit :
1- AFFECTATION EN RÉSERVES R 1068 en investissement : 103 487,83
2- REPORT DE FONCTIONNEMENT R 002 : 64 417,01

BUDGET ANNEXE SERVICE ASSAINISSEMENT

Monsieur le Maire présente au Conseil municipal le compte administratif annexe Service Assainissement de l’exercice 2017 conforme au compte de gestion dressé par le Receveur.

APPROBATION DU COMPTE DE GESTION

DELIBERATION N°D20180301-008 (Présents : 11 – Votants : 13 – Pour : 13)
Le Conseil municipal,
Après s’être fait présenter le budget primitif annexe Service Assainissement de l’exercice 2017 et les décisions modificatives qui s’y rattachent, les titres définitifs des créances à recouvrer, le détail des dépenses effectuées et celui des mandats délivrés, les bordereaux de titres de recettes, les bordereaux des mandats, le compte de gestion dressé par le Receveur accompagné des états de développement des comptes de tiers ainsi que l’état de l’Actif, l’état du Passif, l’état des restes à recouvrer et l’état des restes à payer,
Après avoir entendu le compte administratif annexe Service Assainissement de l’exercice 2017,
Après s’être assuré que le receveur a repris dans ses écritures le montant de chacun des soldes figurant au bilan de l’exercice 2016, celui de tous les titres de recettes émis et celui de tous les mandats de paiement ordonnancés et qu’il a procédé à toutes les opérations d’ordre qu’il lui a été prescrit de passer dans ses écritures,
Après en avoir délibéré, à l’unanimité,
1° Statuant sur l’ensemble des opérations effectuées du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2017, y compris celles relatives à la journée complémentaire,
2° Statuant sur l’exécution du budget annexe Service Assainissement de l’exercice 2017 en ce qui concerne les différentes sections budgétaires,
3° Statuant sur la comptabilité des valeurs inactives,
– déclare que le compte de gestion dressé, pour l’exercice 2017 par le Receveur, visé et certifié conforme par l’ordonnateur, n’appelle ni observation ni réserve de sa part.

VOTE DU COMPTE ADMINISTRATIF

DELIBERATION N°D20180301-009 (Présents : 11 – Votants : 11 – Pour : 11)
Sous la présidence de M. Daniel GESLIN, doyen d’âge, le Conseil Municipal examine le compte administratif annexe Service Assainissement de l’exercice 2017, qui s’établit ainsi :
Section de fonctionnement :
Dépenses : 58 149,76
Recettes : 49 825,38
Déficit : – 8324,38
Section d’investissement :
Dépenses : 98 708,43
Recettes : 125 815,38
Excédent : 27 106,95
Restes à réaliser / dépenses : 4 057,43
Restes à réaliser / recettes : 0,00
Besoin de financement : 0,00

Hors de la présence de M. RALLU Philippe, Maire, le Conseil Municipal approuve à l’unanimité le compte administratif annexe Service Assainissement 2017.

AFFECTATION DU RESULTAT DE FONCTIONNEMENT

DELIBERATION N°D20180301-010 (Présents : 11 – Votants : 13 – Pour : 13)
Le Conseil Municipal,
Après avoir entendu et approuvé le compte administratif annexe Service Assainissement 2017,
Considérant toutes les opérations effectuées,
Statuant sur l’affectation du résultat d’exploitation de l’exercice 2017,
Constatant que le compte administratif présente un déficit de fonctionnement de 8 324,38 €,
Décide d’affecter le résultat d’exploitation comme suit :
DEFICIT REPORTE D 002 : -8 324,38

BUDGET ANNEXE LOTISSEMENT DE LA PLAINE DES BOULAIES

Monsieur le Maire présente au Conseil municipal le compte administratif annexe Lotissement de la Plaine des Boulaies, conforme au compte de gestion dressé par le Receveur.

APPROBATION DU COMPTE DE GESTION

DELIBERATION N°D20180301-011 (Présents : 11 – Votants : 13 – Pour : 13)
Le Conseil municipal,
Après s’être fait présenter le budget primitif annexe Lotissement de la Plaine des Boulaies de l’exercice 2017 et les décisions modificatives qui s’y rattachent, les titres définitifs des créances à recouvrer, le détail des dépenses effectuées et celui des mandats délivrés, les bordereaux de titres de recettes, les bordereaux des mandats, le compte de gestion dressé par le Receveur accompagné des états de développement des comptes de tiers ainsi que l’état de l’Actif, l’état du Passif, l’état des restes à recouvrer et l’état des restes à payer.
Après avoir entendu le compte administratif annexe Lotissement de la Plaine des Boulaies de l’exercice 2017,
Après s’être assuré que le receveur a repris dans ses écritures le montant de chacun des soldes figurant au bilan de l’exercice 2016, celui de tous les titres de recettes émis et celui de tous les mandats de paiement ordonnancés et qu’il a procédé à toutes les opérations d’ordre qu’il lui a été prescrit de passer dans ses écritures,
Après en avoir délibéré, à l’unanimité,
1° Statuant sur l’ensemble des opérations effectuées du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2017, y compris celles relatives à la journée complémentaire,
2° Statuant sur l’exécution du budget annexe lotissement de la Plaine des Boulaies de l’exercice 2017 en ce qui concerne les différentes sections budgétaires,
3° Statuant sur la comptabilité des valeurs inactives,
– déclare que le compte de gestion dressé, pour l’exercice 2017 par le Receveur, visé et certifié conforme par l’ordonnateur, n’appelle ni observation ni réserve de sa part.

VOTE DU COMPTE ADMINISTRATIF

DELIBERATION N°D20180301-012 (Présents : 11 – Votants : 11 – Pour : 11)
Sous la présidence de M. Daniel GESLIN, doyen d’âge, le Conseil Municipal examine le compte administratif annexe Lotissement de la Plaine des Boulaies, de l’exercice 2017, qui s’établit ainsi :
Section de fonctionnement :
Dépenses : 525 365,45
Recettes : 525 365,46
Déficit : 0,00
Section d’investissement :
Dépenses : 521 775,93
Recettes : 521 775,93
Excédent : 0,00
Restes à réaliser / dépenses : 0,00
Restes à réaliser / recettes : 0,00
Besoin de financement : 0,00

Hors de la présence de M. RALLU Philippe, Maire, le Conseil municipal approuve à l’unanimité le compte administratif annexe Lotissement de la Plaine des Boulaies, de l’exercice 2017.

SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS ET ORGANISMES EXTERIEURS :

DELIBERATION N°D20180301-013 (Présents : 11 – Votants : 13 – Pour : 13)
Le Conseil municipal, sur proposition de la commission « Finances », décide à l’unanimité, d’attribuer les subventions suivantes pour l’année 2018 (montants inchangés par rapport à 2017) :

Associations locales :
Union Sportive des Alpes Mancelles : 1 420 €
Comité des Fêtes : 950 € + 535 €*
Musique Municipale : 400 €
Amicale des Sapeurs Pompiers : 900 €
Coopérative Scolaire : 560 €
A.F.N. : 130 €
La Truite des Alpes Mancelles : 185 €
Mémoire et Patrimoine de Sougé le Ganelon : 400 €
Les Fous du Volant 72 : 280 €
Association Parents d’Elèves du SIVOS : 200 €
GDCEC (Groupement de Défense Nuisibles) : 35 €

Associations et organismes extérieurs :
A.D.M.R Fresnay sur Sarthe : 225 €
Comité de Jumelages Alpes Mancelles dans l’Europe : 45 €
Petits Pas Cadencés : 27 €
Basket Club Fresnois : 27 €
Union Fresnoise de Tennis : 27 €
MFR de Fyé ** : 13,50 €
MFR de Bernay en Champagne** : 27 €
Lycée Les Horizons** : 27 €
BTP CFA de la Sarthe** : 13,50 €
CFA Alençon (3ifa)** : 54 €
CFA Coiffure Sarthe** : 13,50 €
CFA CCI Le Mans** : 13,50 €
Association Cantonale Comice Agricole : 1,10 € par hab. soit 1016,40 €

*La subvention attribuée au Comité des Fêtes est majorée de 535 € afin de compenser le coût de location d’une nacelle pour les illuminations de fin d’année, auparavant financé par le budget Communal. Cette location ne pouvant plus être gérée par la Commune pour des questions de responsabilités juridiques.
**sur la base de 13,50 €/élève de la commune

Les crédits correspondants seront inscrits au budget primitif 2018 – article 6574 « subventions de fonctionnement aux associations ».
Le versement des subventions reste conditionné à la production d’un bilan financier.
Les demandes reçues après le vote du budget primitif 2018 (fin mars) ne seront pas étudiées.

SUBVENTION A GENERATIONS MOUVEMENT – AINES RURAUX DE SOUGÉ :

DELIBERATION N°D20180301-014 (Présents : 11 – Votants : 12 – Pour : 12)
Monsieur le Maire demande au Conseil municipal de bien vouloir voter le montant de la subvention à attribuer à l’Association « Générations Mouvement – Aînés Ruraux » de Sougé le Ganelon pour l’année 2018.
Monsieur Daniel GESLIN, Conseiller municipal, directement concerné en tant que Président de cette Association, ne prend pas part au vote.
Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, à la majorité, fixe le montant de cette subvention à 400 € pour l’année 2018.
Les crédits correspondants seront inscrits au budget primitif 2018 – article 6574 « subventions de fonctionnement aux associations ».

SUBVENTION A LA SOCIETE DE CHASSE :

DELIBERATION N°D20180301-015 (Présents : 11 – Votants : 12 – Pour : 12)
Monsieur le Maire demande au Conseil municipal de bien vouloir voter le montant de la subvention à attribuer à la Société de Chasse communale de Sougé le Ganelon pour l’année 2018.
Monsieur Jean-Marc DORNEAU, Conseiller municipal, directement concerné en tant que Président de cette Association, ne prend pas part au vote.
Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, à la majorité, fixe le montant de cette subvention à 400 € pour l’année 2018.
Les crédits correspondants seront inscrits au budget primitif 2018 – article 6574 « subventions de fonctionnement aux associations ».

SUBVENTION A L’ASSOCIATION DE GESTION DE LA CANTINE SCOLAIRE :

DELIBERATION N°D20180301-016 (Présents : 11 – Votants : 11 – Pour : 11)
Monsieur le Maire demande au Conseil municipal de bien vouloir voter le montant de la subvention à attribuer à l’Association de Gestion de la Cantine Scolaire, pour l’année 2018.
Monsieur le Maire directement concerné en tant que Président de l’Association, ne prend pas part au vote.
Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, à la majorité, fixe le montant de cette subvention à 9 000 € pour l’année 2018. Cette somme cumulée aux dépenses imputées sur le budget communal participe à la prise en charge notamment de la somme de 2 € par repas et par enfant.
Les crédits correspondants seront inscrits au budget primitif 2018 – article 6574 « subventions de fonctionnement aux associations ».

SUBVENTIONS VOYAGES SCOLAIRES :

DELIBERATION N°D20180301-017 (Présents : 11 – Votants : 13 – Pour : 13)
Le Maire fait part au Conseil municipal des demandes de subventions suivantes :
-Demande formulée par l’Ecole Notre Dame –Saint Joseph de Fresnay sur Sarthe dans le cadre de la participation de l’enfant Marcus Lecourt « Le Carrefour » à une classe de découverte au Fuilet (Maine et Loire) du 04 au 06/04/2018,
-Demande formulée dans le cadre de la participation de la jeune Elodie Vaillant « 5 rue aux Gélines », scolarisée au lycée Paul Scarron de Sillé le Guillaume, à une classe transplantée à la Toussuire (Alpes du Nord) du 10 au 16/02/2018.
Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité, décide d’attribuer une subvention de 35 € par enfant, à verser directement aux familles concernées conformément au règlement en la matière.
Le Maire est chargé de faire procéder au mandatement de ces sommes.

MODIFICATION STATUTAIRE CCHSAM : CLE SAGE ADHESION FUTUR SYNDICAT EX IIBS :

DELIBERATION N°D20180301-018 (Présents : 11 – Votants : 13 – Pour : 13)
L’institution interdépartementale du bassin de la Sarthe (IIBS) a été créée par les conseils départementaux de l’Orne, de l’Eure-et-Loir et de la Sarthe. Elle a aujourd’hui pour principale mission d’assurer la maîtrise d’ouvrage des activités des Commissions Locales de l’Eau (CLE) du SAGE du bassin de l’Huisne, du SAGE du bassin de la Sarthe Amont et du SAGE du bassin de la Sarthe Aval.
Des réflexions visant l’organisation de la maîtrise d’ouvrage porteur de la compétence GEMAPI, par sous bassin versant hydrographique, ont lieu sur le territoire.
Dès lors une double réflexion s’est engagée : d’une part la transformation de l’IIBS en un syndicat mixte ouvert composé d’EPCI et d’autre part une évolution des compétences de la structure afin de répondre précisément aux besoins des futurs membres du syndicat. Ce travail a été mené à l’occasion de plusieurs Comités de pilotage entre avril et septembre 2017.
L’IIBS a sollicité les EPCI-FP se trouvant sur le périmètre d’intervention, dont la Communauté de Communes Haute Sarthe Alpes Mancelles, qui a indiqué souhaiter devenir membre du syndicat issu de la transformation de l’IIBS.
Pour cela il convient de modifier les statuts de la Communauté afin qu’elle puisse adhérer au syndicat issu de la transformation.
Par ailleurs, le droit commun tout comme le projet des statuts du futur syndicat suppose une demande d’adhésion des EPCI audit syndicat une fois que celui-ci sera transformé au 31 décembre 2017.
Vu la loi n°2014-58 du 27 janvier 2014 Loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles dite « MAPTAM » et notamment les articles 56 à 59 ;
Vu la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République et notamment son article 56 ;
Vu les statuts du syndicat qui sera issu de la transformation de l’institution interdépartementale du bassin de la Sarthe ;
Vu le Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT) et notamment ses articles L. 5211-17, L. 5211-20 et L. 5214-16 ;
Après en avoir délibéré, le Conseil municipal, à l’unanimité :
-Décide d’approuver les modifications de compétences et des statuts via l’ajout des compétences suivantes :
1°Études et appui des Commissions Locales de l’Eau (CLE) dans le cadre de l’élaboration et la mise en œuvre des SAGE sur le bassin versant de l’Huisne, de la Sarthe Amont et de la Sarthe Aval,
2°Soutien de l’animation et la concertation dans le domaine de la gestion et de la protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques sur le bassin versant de l’Huisne, de la Sarthe Amont et de la Sarthe Aval,
3°Études, animation et coordination des actions relatives à la prévention des inondations.
-Charge Monsieur le Maire de l’exécution de la présente délibération et l’autorise à signer tous documents s’y rapportant.

AUTORISATION DE MANDATEMENT DE DEPENSES D’INVESTISSEMENT AVANT LE VOTE DU BUDGET PRIMITIF 2018 :

DELIBERATION N°D20180301-019 (Présents : 11 – Votants : 13 – Pour : 13)
Le Maire fait part au Conseil municipal de la nécessité de procéder au mandatement des dépenses suivantes, avant le vote du budget primitif 2018 :
-Travaux supplémentaires de rénovation de l’éclairage public rue des Forges et rue des Tisserands suite à l’enfouissement des réseaux (pose d’une crosse supplémentaire sur mât existant rue des Forges) : 876 €
Il invite en conséquence le Conseil municipal à ouvrir les crédits correspondants sur la section d’investissement, comme suit :
BUDGET PRINCIPAL :
Chapitre 23 – Immobilisations cours
Opération d’équipement n°77
Article 2315 – Installations matériel et outillage technique : 876 €
Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité,
considérant que le montant de ces dépenses est inférieur au quart des crédits ouverts au budget d’investissement de l’exercice précédent,
-s’engage à inscrire ces dépenses d’investissement au budget primitif 2018,
-autorise le Maire à mandater ces dépenses avant le vote du budget primitif 2018.

FUSION DES SIVOS : DELIBERATION PRENANT ACTE DE LA DECISION DE REFUS DE FUSIONNER PRISE PAR LA COMMUNE DE SAINT GEORGES LE GAULTIER :

DELIBERATION N°D20180301-020 (Présents : 11 – Votants : 13 – Pour : 13)
Le Maire fait part au Conseil municipal de la décision du Conseil municipal de la commune de Saint Georges le Gaultier – à l’unanimité des présents (-1 voix pour) – refusant la fusion administrative du Sivos saint Georges / saint Paul avec celui d’Assé / Sougé.
Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, prend acte de cette décision de refus et charge le Maire de transmettre la présente délibération à M. l’inspecteur d’académie, directeur académique des services de l’éducation nationale (Dasen) ainsi qu’à M. le Président du Sivos Assé Sougé.

ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2018 (RAPPORT COMMISSION FINANCES DU 27.02.2018) :

Sur proposition de la commission « Finances » réunie le 27/02/2018, le Conseil municipal valide les propositions d’inscription des dépenses suivantes au Budget Primitif 2018 :

  • Pour mémoire : restes à réaliser des travaux de sécurité bourg et Gué-Ory (programme bénéficiant de 80 % de subvention de l’Etat) ;
  • Réfection de la rue des Merisiers en montée (tapis d’enrobés) ;
  • Revêtement bicouche rue du Tilleuls (du n°22 au n°26) ;
  • Revêtement bicouche rue du Lt Charles L. Kee désservant les logements Sarthe Habitat ;
  • Rénovation et mise aux normes d’accessibilité du bloc sanitaires et de l’espace cuisine de la salle des Associations (remplacement des menuiseries, du mobilier et réfection des peintures différés en 2019) ;
  • Installation d’un parafoudre à l’église et amélioration de la prise de terre (selon préconisations de la Sté Bodet) ;
  • Achat de pots de fleurs décoratifs pour la rue des Erables ;
  • Achat de matériel : ponceuse à bande, plastifieuse.

L’installation d’un éclairage public provisoire au lotissement de la Plaine des Boulaies s’avérant trop coûteuse, la pose de lampes solaires sur les logements sera étudiée en concertation avec Sarthe Habitat.

Le Conseil prend la décision de principe d’augmenter les taux d’imposition de 1%, l’augmentation générale des bases fixée par l’Etat étant par ailleurs de 1 %. Il en résultera une recette supplémentaire de l’ordre de 3 500 €.

INFORMATIONS DIVERSES :

•Projet Orange :

Afin d’améliorer la couverture 3G/4G sur la commune de Sougé le Ganelon, l’opérateur Orange souhaite implanter un relais de radiotéléphonie au niveau du stade. La hauteur du mât serait comprise entre 20 et 25 mètres (à définir après étude).
Sur ce mât seraient installées 3 antennes et au pied une zone technique composée d’armoires, l’ensemble serait clôturé.
Deux emplacements sont proposés :

  1. remplacement d’un mât existant support d’éclairage avec reprise de l’éclairage, situé sur le périmètre du terrain d’honneur,
  2. implantation d’un nouveau mât à l’angle du terrain jeunes et du chemin des Plaines, sur lequel pourrait être rapporté un éclairage.

Le loyer annuel perçu par la commune en contrepartie serait de l’ordre de 2000 € avec un bail de 12 ans.

Le Conseil municipal donne son accord de principe pour soumettre ce projet à une étude plus approfondie.

L’attention sera toutefois attirée sur le fait que le terrain d’honneur peut servir de piste d’atterrissage pour les hélicoptères de secours.

•Travaux d’enfouissement :

Les travaux de finition sur trottoirs sont terminés. A cette occasion le revêtement de l’entrée en partie privée de la propriété de la Castine a été refait et financé par les propriétaires.

•Demandeurs d’emploi :

Au 15/01/2018 : 52 dont 25 hommes et 27 femmes – 35 indemnisables
Au 15/02/2018 : 47 dont 24 hommes et 23 femmes – 34 indemnisables

•Calendrier :

Commission Communale des Impôts Directs  le 15.03.2018 à 8h30

Cérémonie AFN le 18.03.2018 : messe à 10 h à Sougé le Ganelon suivie de la cérémonie au Monument au Morts au cimetière à 11 h 15. Déjeuner sur réservation

Réunion Ccas le 19.03.2018 à 18h00 (vote CA / BP)

Concert de la musique de la brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris le dimanche 25 mars à 15h00 salle polyvalente Gilbert Chauveau organisé par l’Amicale des sapeurs-pompiers de Sougé. Achat des billets possible en Mairie ou chez Jeannette (Sougé) ou à l’Office de tourisme des Alpes Mancelles (Fresnay sur Sarthe). Tarif : 12 €

Prochain Conseil municipal : jeudi 29 mars 2018 à 20h30 (vote du Budget Primitif).

QUESTIONS DIVERSES :

Mme Beucher porte l’attention sur le positionnement du défibrillateur à l’intérieur de la salle polyvalente, qui n’est pas accessible au public lorsque la salle est fermée. Il est suggéré d’installer un 2ème équipement sur un point plus central en extérieur (secteur mairie). M. Mouetaux rappelle la demande de  formation formulée antérieurement restée sans suite.

La séance est levée à Minuit.

Numéros d’ordre des délibérations prises :
D20180301-005
D20180301-006
D20180301-007
D20180301-008
D20180301-009
D20180301-010
D20180301-011
D20180301-012
D20180301-013
D20180301-014
D20180301-015
D20180301-016
D20180301-017
D20180301-018
D20180301-019
D20180301-020

Assemblée générale de Générations Mouvement Aînés Ruraux des Alpes Mancelles

By Actualités No Comments

(photo A. Coutelle)

Ce samedi 3 mars, s’est tenue à la salle polyvalente Gilbert Chauveau de Sougé l’Assemblée générale annuelle de l’Association cantonale, présidée par M. Patrice Ribot, en présence d’un représentant départemental.

Cette réunion a vu la présentation du bilan moral et financier de l’association qui occupe une place très importante dans notre territoire, qui organise – via ses associations communales – de nombreuses activités pour les adhérents.

De nombreux participants, adhérents des clubs des communes de l’ancien canton de Fresnay sur Sarthe, se sont déplacé pour assister à cette réunion, suivie d’un déjeuner dansant.

Les Maires de Fresnay sur Sarthe, Assé le Boisne, saint Georges le Gaultier, saint Paul le Gaultier et Sougé le Ganelon participaient à cette sympathique assemblée.

A l’apéritif, le député Damien Pichereau les a rejoint.

https://www.generationsmouvementdesalpesmancelles.fr

Ligne Sncf Alençon-Le Mans : vigilance sur le maintien de la ligne

By Actualités No Comments

Jeudi 1er mars se tenait, à l’invitation du Maire de la Guierche, un rassemblement d’usagers de la ligne (en présence des sénateurs, de conseillers départementaux et régionaux, de Maires …) concernés par les arrêts de trains entre Alençon et le Mans.

Sur le secteur, nous sommes concernés par l’arrêt de la Hutte  Coulombiers.

Le problème réside dans la dégradation des voies, qui ont besoin de travaux de rénovation et de modernisation, entraînant un ralentissement des trains, donc des retards dommageables aux usagers.

Cette réunion a été organisée pour ré affirmer le caractère d’utilité publique de cet axe ferroviaire à l’heure où un rapport remis au gouvernement entame une réforme de la sncf.

Cette ligne a besoin d’investissements financiers de la part de la Sncf pour perdurer.

Le Maire de Sougé le Ganelon participait à ce rassemblement à la Guierche.

La prochaine réunion se tiendra le 24 mars, à 10 h, à Montbizot (assemblée générale de l’Association des usagers du TER Le Mans Alençon).