Skip to main content
All Posts By

Mairie de Sougé le Ganelon

Accueil de Cédric Charlier, nouveau gérant de Carrefour contact Sougé

By Divers Pas de commentaire

A compter de ce mardi 28 mai 2024, M. Cédric Charlier est le nouveau gérant du magasin Carrefour contact de Sougé le Ganelon.

Il mettra son expérience acquise dans la grande distribution au service de l’enseigne Carrefour sur notre point de vente communal bénéficiant de tous les services alimentaires, hygiène, presse et pompes à essence …

La livraison à domicile – moyennant 30 € d’achats minimum – est de nouveau possible.

Le Maire est venu souhaiter la bienvenue au nouveau gérant ce mardi. M. Charlier sera reçu par le Conseil municipal lors de sa prochaine réunion de juin.

Le magasin dispose d’une grande amplitude d’ouverture : de 8 h 00 à 20 h tous les jours + dimanche de 9 h à 13 h (rue des Erables – 02 43 97 20 39).

Merci de la confiance que vous allez lui accorder.

Cérémonie de remise de carte d’électeur du samedi 18 mai 2024

By Divers Pas de commentaire

Samedi 18 mai, le Maire avait invité les 17 jeunes gens ayant atteint l’âge légal pour se voir remettre la carte d’électeur et le livret du citoyen. 3 personnes étaient présentes en salle du Conseil « Robert Tournelle » (Elise, Léane, Corentin) en présence d’adjoints. Un moment pour rappeler l’histoire du droit de vote en France et indiquer que le prochain scrutin se déroulera le dimanche 9 juin 2024 de 8 h à 18 h en Mairie (élection européenne, scrutin à 1 seul tour, par liste).

Cérémonie de remise des cartes d’électeurs aux jeunes de la commune ayant atteint la majorité (18 mai 2024)

By Divers Pas de commentaire

Samedi 18 mai 2024, à 11 h 00

le Maire remettra leur carte d’électeur aux jeunes de la commune ayant atteint l’âge de 18 ans : cette cérémonie annuelle se tient dans la salle du Conseil municipal « Robert Tournelle » en présence des parents invités.

Depuis plusieurs années, le Maire et le Conseil municipal reçoivent (dans la salle « Robert Tournelle », salle du Conseil) les jeunes électeurs inscrits sur la liste électorale communale pour une remise officielle de la carte d’électeur et du livret de citoyenneté, ainsi qu’une attestation d’inscription sur la liste électorale.

Cette cérémonie se déroule par délégation de l’Etat, ce qui explique que le Maire porte dans cette circonstance l’écharpe tricolore puisque représentant M. le Préfet.

Il rappelle l’histoire du droit de vote en France depuis la Révolution française de 1789 et l’action des différents gouvernements de l’Empire et de la République sur le sujet.

Les parents sont également invités à cet évènement : un moment également pour connaître les projets de nos jeunes électeurs en terme d’études ou de travail.

Cérémonie du 8 mai (photos)

By Divers Pas de commentaire

Après la messe à Mont Saint Jean, nos deux communes étant liées par nos musiques municipales qui s’associent pour l’évènement, le traditionnel dépôt de gerbes a été effectué au Monument aux Morts du cimetière de Sougé le Ganelon.

Le Maire a rappelé à cette occasion le sacrifice des combattants de la commune, celui de M. Robert Tournelle, Maire de Sougé le Ganelon, Résistant déporté, mort au camp de Neuengamme (Allemagne) et celui des aviateurs américains tombés sur la commune en 1944 :

rappel historique

Crash du bombardier Martin B-26 Marauder
SOUGE-LE-GANELON
9 août 1944

L’appareil B26 décolle de Holmsley, aérodrome au sud de l’Angleterre. Cet avion faisait partie d’une escadrille qui avait pour mission de bombarder le pont de chemin de fer de l’Isle-Adam dans la banlieue parisienne.
Atteint par la Flak allemande au dessus de Villaines-la-Juhel, il s’écrase vers 19h07 à Sougé-le-Ganelon, au Hayaume.
Le Lieutenant Milton C. CROSS, volant dans la même formation, rapporte avoir vu de la fumée sortant de l’un des moteurs.
Un parachute s’ouvrit immédiatement, suivi de 2 autres 30 secondes après.
Le Lt CROSS ajoute que l’avion était resté sous contrôle pendant encore 1½ minute et qu’il a vu l’appareil s’écraser et exploser.

Trois aviateurs seulement parviennent à sauter de l’appareil :

Le pilote Lieutenant Charles L. KEE, dont c’est la 16ème mission, d’abord caché par un fermier français, s’est rendu aux troupes allemandes arrivées sur les lieux pour éviter que son hôte ne soit fusillé.
Le Lt KEE sera fait prisonnier et interné au Stalag Luft 1 à Barth, en Allemagne.
Né le 2 janvier 1922 à De Leon (Texas), il décède le 26 décembre 2005.
Charles L.KEE reviendra à Sougé, à l’été 2005.

Le copilote Lieutenant Frank W.RAMSEY, dont c’est la 27ème mission, indique que peu après son atterrissage, une famille française l’a recueilli pour la nuit. Le lendemain, 10 août, il est emmené par la résistance vers le maquis de la Forêt de Fréteval (Loir & Cher). Il y restera quelques jours avant d’y être libéré le 14 août par des troupes américaines.
Il rentre par avion à Londres le 17 août 1944.
Né le 17 décembre 1916 dans l’Oregon, il décède le 8 juin 1997 et repose au Chapel Hill Memorial Gardens Cemetery à Oklahoma City, Oklahoma, USA.

Le bombardier-navigateur Lieutenant Sam SINGER, qui a participé à 51 missions, dissimule son équipement dès son atterrissage. Il est caché pendant 3 jours par la famille Roch, à la ferme de la Paffetière. Il sera libéré le 12 août par les troupes américaines du 106th Cavalry Reconnaissance Squadron.
Né le 5 août 1921 dans l’Oklahoma.

Trois aviateurs périront dans le crash :

Le mitrailleur arrière Sergent William L. NIX sera retrouvé carbonisé dans l’avion.
Le mécanicien-mitrailleur Sergent Van B. HEMETER, et le radio-mitrailleur
Sergent Milton P. STOLL seront retrouvés morts le lendemain, dans un champ.

Ils reposent tous trois au Brittany American Cemetery à St. James, au sud d’Avranches, dans le département de la Manche.

Le bombardier B26 Marauder, appartenait à :

585 Bombardement Squadron
9ème USAAF (Air Force)
394 Bombardement Group

Commémoration des arrestations il y a 80 ans le dimanche 28 avril 2024 (photos)

By Divers Pas de commentaire

Dimanche 28 avril 2024, la commune de Sougé le Ganelon, en lien avec les communes d’Assé le Boisne, Mont Saint Jean et Montreuil le Chétif, organisait la commémoration des arrestations des Résistant(e)s déporté(e)s en 1944.

Une très nombreuse assistance, dont des Membres des familles des déporté(e)s, s’est déplacée pour cet évènement.

Une messe était dite en l’église de Sougé par l’Abbé Gautier Terral avec une très belle chorale. A la fin de l’Office, Philippe Rallu, Maire de Sougé le Ganelon, a rappelé le souvenir de Robert Tournelle, Maire de Sougé le Ganelon déporté alors qu’il était en fonction et mort en déportation à Neuengamme, de son fils Bernard (rentré) et de Vital Soyer (rentré) en y associant la mémoire de l’ensemble des déportés des 4 communes.

Le cortège, parti de l’église s’est dirigé à pied (sous un magnifique soleil) vers le cimetière avec les Porte Drapeaux, les sapeurs pompiers de Sougé le Ganelon, les anciens Combattants, la population des 4 communes, les 4 Maires (Mme Guyon, Maire de Montreuil le Chétif, excusée pour raison de santé était représentée par M. Joël Loubeau, 1er adjoint) et élus municipaux.

La cérémonie au cimetière était présidée par Mme Andrée Dupont-Thiersault, Résistante déportée à Ravensbrück, Commandeure de la Légion d’Honneur, qui a dévoilé une plaque (1) commémorant ces évènements dramatiques. Le chant des Marais a ensuite été joué par la Musique municipale de Sougé / Mont Saint Jean.

Les enfants de l’école du Sivos Assé-Sougé ont récité, avec brio, la « rose et le réséda« , poème de Louis Aragon, sous l’œil de Mme Dupont-Thiersault, qui a beaucoup témoigné dans les écoles pour entretenir la mémoire historique.

M. Pierre Lefèvre, Membre du bureau de l’AFMD 72 (Association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation) a lu le message des associations de Résistant(e)s et Déporté(e)s.

M. Jacques Chesnier, historien,  a rappelé le contexte des évènements de 1943 1944 et a cité chacun des noms des personnes ayant eu à subir la déportation, pour faits de résistance (2)

La Musique Sougé / Mont Saint Jean a procédé à la suite aux sonneries d’usage et a joué La Marseillaise.

Un vin d’honneur, offert par les 4 communes, clôturait cette cérémonie à la salle polyvalente, où 150 personnes se pressaient.

Le Maire et le Conseil municipal de Sougé le Ganelon

tiennent à remercier toute particulièrement

Mme Dupont Thiersault

pour sa présence sur notre commune en ce 28 avril 2024.

Ils remercient également toutes les personnes qui ont contribué à l’organisation de cet évènement ainsi que le public présent en grand nombre.

(1) plaque financée par les 4 communes)
(2) de décembre 1943 à fin avril 1944, 31 résistants du nord ouest du département étaient arrêtés et déportés en camps de concentration. 13 ne revinrent pas. 3 sont morts après leur retour.

***

Retrouver le témoignage – édition du Maine Libre du dimanche du 28 avril 2024 :

« TÉMOIGNAGE. Dédée, la survivante de Ravensbrück : « Quand j’en parle, j’ai encore les images » »